Qui a dit... ? Les petites phrases de la semaine

Qui a dit... ? Les petites phrases de la semaine
Rachida Dati, maire LR du VIIe arrondissement de Paris, au Stade de France le 10 juillet 2016.

Orange avec AFP, publié le vendredi 27 octobre 2017 à 11h00

L'exclusion des Macron-compatibles par Les Républicains a notamment occupé l'agenda politique.



Le feuilleton dure encore un peu chez Les Républicains (LR). Le bureau politique du parti a approuvé mardi l'exclusion de ses cinq responsables pro-Macron mais, faute de quorum, la plus haute instance du parti devra se réunir à nouveau, le 31 octobre, pour "valider" leur éviction.
Seuls une cinquantaine de membres de la plus haute instance de LR étaient réunis au siège du parti (Paris XVe), alors que le quorum est fixé à 63, soit la moitié du nombre total du bureau politique.
"Une très large majorité a voté pour leur exclusion, seuls cinq ou six s'y opposant", selon Bernard Accoyer, secrétaire général du parti.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.