Qui a dit... ? Les petites phrases de la semaine

Qui a dit... ? Les petites phrases de la semaine
Rachida Dati, maire LR du VIIe arrondissement de Paris, au Stade de France le 10 juillet 2016.
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 27 octobre 2017 à 11h00

L'exclusion des Macron-compatibles par Les Républicains a notamment occupé l'agenda politique.



Le feuilleton dure encore un peu chez Les Républicains (LR). Le bureau politique du parti a approuvé mardi l'exclusion de ses cinq responsables pro-Macron mais, faute de quorum, la plus haute instance du parti devra se réunir à nouveau, le 31 octobre, pour "valider" leur éviction.
Seuls une cinquantaine de membres de la plus haute instance de LR étaient réunis au siège du parti (Paris XVe), alors que le quorum est fixé à 63, soit la moitié du nombre total du bureau politique.
"Une très large majorité a voté pour leur exclusion, seuls cinq ou six s'y opposant", selon Bernard Accoyer, secrétaire général du parti.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.