Que retenir de l'interview d'Emmanuel Macron ?

Que retenir de l'interview d'Emmanuel Macron ?©ALEXANDRE MARCHI / MAXPPP

franceinfo, publié le lundi 16 avril 2018 à 16h01

L'interview du chef de l'État dimanche 15 avril a donné lieu parfois à des échanges tendus : "Ni vous ni moi n'êtes des juges autour de cette table. Vous êtes des intervieweurs, je suis le président de la République". Au cours de ces échanges, Emmanuel Macron a aussi reconnu que la colère gronde. Il comprend celles des cheminots, des hôpitaux, mais pas celle de Notre-Dame-des-Landes. "Mon objectif reste de réconcilier et d'unir le pays, mais on ne l'unira pas par l'inaction en cédant à la tyrannie de certaines minorités".

Vers une deuxième journée de solidarité ? "Une piste intéressante"

Sur la réforme de la SNCF, le président confirme la reprise de la dette de l'entreprise. "À partir du 1er janvier 2020, l'État reprendra progressivement la dette", a-t-il affirmé. "…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.