Quand un député se sert de Johnny à l'Assemblée pour défendre une loi

Quand un député se sert de Johnny à l'Assemblée pour défendre une loi©Wochit

6Medias, publié le mardi 06 mars 2018 à 15h19

Alors que Johnny Hallyday fait la une de l'actualité depuis plusieurs semaines, il a même été évoqué à l'Assemblée nationale. C'est le député communiste Fabien Roussel qui n'a pas hésité à le prendre en exemple pour défendre une proposition de loi pour lutter contre les paradis fiscaux.

Le 21 février dernier alors qu'il prend la parole dans l'hémicycle, il a réussi à attirer l'attention des députés en évoquant les montages fiscaux complexes réalisés par le chanteur et son entourage, raconte Paris Match. Grand fan du chanteur, il n'en veut pas à Johnny Hallyday d'avoir placé son argent dans des paradis fiscaux, dont un en Suisse, mais il veut mieux comprendre le système. C'est pourquoi il a décidé d'aller le mardi 6 mars à Genève pour se "rendre compte sur place de l'activité de l'une de ces sociétés, l'entreprise Artistes et promotion", a-t-il expliqué à nos confrères de Paris Match.



"J'ai découvert dans la presse que les sociétés françaises qui gèrent le patrimoine de Johnny Hallyday étaient dirigées par 'Mamie Rock', la grand-mère de Laeticia, et qu'elles ont des ramifications au Luxembourg, en Suisse, mais également dans les îles Vierges britanniques. Johnny Hallyday est au paradis... et son patrimoine aussi", a-t-il lancé. Le député du Nord souhaite qu'avec sa proposition de loi, une liste française des paradis fiscaux soit créée.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
225 commentaires - Quand un député se sert de Johnny à l'Assemblée pour défendre une loi
  • Il y en bien qui se servent de Johnny pour faire de l'audimat...

  • Il a bien raison de relancer ce sujet. Mais comme à l'habitude ce dossier va repasser sous la pile. Notre roi macaron doit être bien placé pour connaître ces systèmes bancaires et également leurs profiteurs, nous n'entendons plus l'affaire Balkani ?
    Et puis Édouard Philippe a annoncé, le mercredi 31 janvier à l'Assemblée nationale, qu'il dévoilerait les noms des plus gros fraudeurs fiscaux français. Nous sommes le 6 mars et toujours rien.....étonnant...non !!!

  • 9 procédures en cours attendent Laeticia......
    Combien aboutiront à une condamnation pour fraude fiscales ?
    Je ne me fais pas de souci pour elle, Johnny a toujours échappé à la justice car il n'était pas un français lambda;
    Entouré d'un monde plus ou moins honnête qui le conseillait (bien ou mal) il a su comment évoluer dans la jungle et faire en sorte de protéger son patrimoine.

  • On peut pas s'étonner. Cet exemple va faire jurisprudence forcément. Une fois la tempête enclenchée on ne sait pas où elle va s'arrêter. Je pense que le fisc va s'occuper des affaires de Johnny et ça, sans vouloir prendre parti, mais ça va y aller. Les gagnants seront sûrement l'Etat en 1er.

  • il est jaloux