Quand Macron reproche à ses ministres de ne pas suffisamment le défendre

Quand Macron reproche à ses ministres de ne pas suffisamment le défendre
Emmanuel Macron et Édouard Philippe le 23 mars 2018 à Paris.

Orange avec AFP, publié le jeudi 12 juillet 2018 à 12h30

Selon Le Canard enchaîné, seuls Richard Ferrand, Christophe Castaner et Benjamin Griveaux trouvent grâce aux yeux du chef de l'État, leurs collègues ne répondant pas "aux attaques" qu'il subit.

La piscine du fort de Brégançon, la vaisselle de l'Élysée, le sermon fait au collégien qui l'avait interpellé... Ces dernières semaines, Emmanuel Macron a été le sujet de nombreuses polémiques qu'il assume plus ou moins.

Néanmoins, le chef de l'État aimerait être un peu plus protégé par les membres du gouvernement, rapporte mercredi 11 juillet Le Canard enchaîné.



"À part Castaner (le secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement), Griveaux (porte-parole du gouvernement) et Ferrand (président du groupe La République en marche à l'Assemblée nationale) qui montent au front, les autres restent muets. Ils ne répondent pas aux attaques contre moi et laissent faire. Alors qu'il faudrait répliquer point par point", se serait-il plaint.

Le Premier ministre serait le premier visé. "Sauf sur les 80km/h, on l'a peu entendu", aurait-il lâché la semaine dernière devant des proches. "Édouard Philippe ne parle pas parfaitement le Macron, il n'a pas le vocabulaire du 'en même temps'", précise un intime du chef de l'État à l'hebdomadaire satirique. "Il porte les mesures mais peine à donner du sens à notre politique. il n'imprime pas assez", insiste-t-il.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.