Quand François Hollande et Jean-Claude Juncker se moquent de François Fillon

Quand François Hollande et Jean-Claude Juncker se moquent de François Fillon©Panoramic

6Medias, publié le mardi 28 mars 2017 à 19h53

Le président François Hollande était en Italie ce week-end avec les autres chefs d'Etat et de gouvernement européens, pour célébrer les 60 ans du traité de Rome. La solennité du moment n'a pas empêché le président de la République et Jean-Claude Juncker, le président luxembourgeois de la Commission européenne, de faire des blagues.



La séquence est captée par l'émission Quotidien, sur TMC. Jean-Claude Juncker raconte à François Hollande comment il avait gardé un stylo qu'on lui avait prêté pour signer un document en 2004. Il n'en faut pas plus à François Hollande, qui demande immédiatement : "Il avait une valeur ? Tu l'as déclaré ? Tu sais qu'il faut tout déclarer maintenant Jean-Claude, les stylos, les montres...". L'ancien premier ministre luxembourgeois ne se prive pas pour saisir la perche tendue par François Hollande et ajoute : "Les costumes ?".

La référence à François Fillon, empêtré dans des soupçons de trafics d'influence après s'être fait offrir des costumes de luxe par l'homme d'affaires Robert Bourgi, ne fait pas le moindre doute. Satisfaits de leur blague, les deux hommes sont partis dans un grand éclat de rire, sous l'œil des caméras.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
218 commentaires - Quand François Hollande et Jean-Claude Juncker se moquent de François Fillon
  • un peu imbécile, ce genre de réflexion !!
    combien à couté à nos impôts ,le coiffeur de hollande.
    avec les cheveux de hollande.son coiffeur doit être en emploi fictif!

  • Le prix du coiffeur de Hollande est t'il justifié
    L'on voit la paille dans l'œil de son voisin mais pas la poutre dans le sien

  • Quand on est (naît) plouc, on le reste .

  • Le comportement de ce Président est calomnieux et incompatible avec sa fonction, quand a son acolyte (alcoolique) Européen ce n'est pas mieux

  • C'est l'hôpital qui se fout de la charité. Quand on a été aussi nul pendant cinq ans on devait faire profil bas. mais le pire c'est qu'il croit qu'il a été bon.