Propos de Macron sur la colonisation: "On a sorti cette phrase de son contexte", dit-il

Propos de Macron sur la colonisation: "On a sorti cette phrase de son contexte", dit-il©BFMTV

BFMTV, publié le vendredi 17 février 2017 à 21h35

Plusieurs responsables de droite et du Front national ont fait part de leur émoi après qu'Emmanuel Macron a qualifié la colonisation française de "crime contre l'humanité" lors d'une interview en Algérie. L'ex-ministre de l'Economie a d'ailleurs dû faire face à quelques échanges tendus avec des pieds-noirs lors de son déplacement à Carpentras, dans le Vaucluse, ce vendredi. Pour le candidat à l'élection présidentielle, "certaines et certains ont voulu sortir cette phrase de son contexte pour la propulser et ça a blessé des gens".



"Ils ont leur propre histoire, que je respecte", a poursuivi le fondateur d'En Marche avant de déclarer que "la nature qu'a pris le débat ravive des plaies".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
574 commentaires - Propos de Macron sur la colonisation: "On a sorti cette phrase de son contexte", dit-il
  • De toutes façons Macron à raison ,De plus il ne risque pas de perdre des voix car la majorité des pieds noirs votent Lepen leur père spirituel depuis la formation de l,oas et du poujadisme A part Roger Hanin je ne vois personne d,autre qui puissent contester ce fait

  • le contexte ? Ce n'est pas parce qu'il était en Algérie qu'il pouvait se permettre d'insulter les français, en plus dans le cadre d'une élection française !!!

  • Il est inutile de vouloir faire marche arrière car ce qui est dit est dit. Aucune excuse d'un trel bonhomme dont on peut deviner la façon de faire. Un pas en avant 2 pas en aarière.

  • et en plus il a le culot de nous prendre pour des illettrés ! Nous avons bien lu et bien compris son propos .... même s'il est spécialiste du rétropédalage notoire.

  • vive les PIEDS-NOIRS et vive les HARKIS,qui avaient des décennies mais alors des décennies d'avances sur les autres algeriens soidizant trés fiers mais qui font FINALEMENT kom les harkis en optant pour la nationalité française, et constatent kil ne sont pas si indepandant que ça de la FRANCE !!!!!!!