Primaire de la gauche : Valls attaque Hamon sur le revenu universel

Primaire de la gauche : Valls attaque Hamon sur le revenu universel ©franceinfo

franceinfo, publié le jeudi 19 janvier 2017 à 22h53

Les sept candidats se sont retrouvés, jeudi 19 janvier, pour un dernier débat avant le premier tour.
Haro sur Benoît Hamon. En hausse dans les sondages, le député des Yvelines a été vivement attaqué, jeudi 19 janvier, lors du dernier débat de la primaire à gauche. Au centre des critiques, sa proposition phare, le revenu universel de 750 euros pour tous les Français.

Manuel Valls a été le premier à sonner la charge. "Si on veut financer un revenu décent pour ceux qui en ont vraiment besoin, on ne peut pas s'engager sur un revenu universel qui demain pèserait 350 milliars d'euros", a estimé l'ancien Premier ministre, avant de préciser : "Je le dis amicalement, ici, je n'ai pas d'adversaire".



"C'est un débat très important pour l'avenir, parce que c'est la crédibilité de la gauche", a-t-il insisté. Benoit Hamon a répliqué, en rappelant que ce revenu universel serait financé par le budget des comptes sociaux, pas le budget de l'Etat. "Quand on parle du déficit de manière général, ce sont tous les déficits", a balayé Manuel Valls.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
53 commentaires - Primaire de la gauche : Valls attaque Hamon sur le revenu universel
  • Au lieu de toujours attaquer son concurrent, Valls ferait mieux de faire des propositions concrètes afin de sortir le pays du marasme où il se trouve du fait, entre autre, de l'incompétence du gouvernement auquel il appartenait.

  • c'est Valls le deficit....

  • Réveil français la république française est en danger et nos valeurs HONTE à VALL et HOLL et MACRO et ce gouvernement et cette pensée unique . Vivement un très grand changement pour la FRANCE en 2017..........

  • Valls prétend ne pas avoir d'adversaires parmi les candidats à la primaire alors,pourquoi leur parle-t-il sur un ton vif et même cinglant? Les déclarations de ces sept guignols ne sont que foutaises.

  • Il aurait du partir avec FH - après tout ils ont gouverné ensemble - ils doivent donc êtres rejetés ensemble ! idem pour Sarkozy et son ex complice