Primaire de la gauche : premier couac à Marseille

Primaire de la gauche : premier couac à Marseille©Panoramic

6Medias, publié le dimanche 22 janvier 2017 à 11h36

L'organisation de la primaire de la gauche a connu son premier couac ce dimanche 22 janvier. Alors que les électeurs sont invités à se présenter à partir de 9 heures dans leur bureau de vote pour participer au premier tour, ceux du 15e arrondissement de Marseille ont eu la désagréable surprise de trouver portes clauses, comme le rapporte BFMTV.



Une école du quartier était initialement prévue pour accueillir les votants. Mais le site officiel de la primaire de la Belle Alliance populaire a revu ses plans au dernier moment. Le problème, c'est que les bénévoles chargés de veiller à la bonne tenue du scrutin dans ce bureau de vote n'ont même pas été prévenus. Bloqués et un peu désemparés, ils sont alors partis à la recherche du bon bureau de vote, qu'ils ont fini par trouver après avoir visité trois écoles du quartier.

D'après le journaliste de BFMTV qui a constaté ce petit pépin d'organisation, une pancarte a été installée sur le fronton de l'école pour aiguiller les électeurs. Mais certains d'entre eux semblaient encore perdus au cours de la matinée et se présentaient à l'entrée de l'établissement. Avant de repartir, carte d'électeur à la main, vers leur bon bureau de vote. Les organisateurs de la primaire devraient sans doute apporter des modifications à leur maillage pour éviter qu'un incident similaire ne se reproduise dimanche 29 janvier, pour le deuxième tour.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
198 commentaires - Primaire de la gauche : premier couac à Marseille
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]