Primaire de la droite : la mairie de Paris a accepté de prêter des enveloppes face à la pénurie

Primaire de la droite : la mairie de Paris a accepté de prêter des enveloppes face à la pénurie
Des bulletins de vote de la primaire de la droite et du centre, le 20 novembre 2016

, publié le dimanche 20 novembre 2016 à 20h30

C'est une aide de dernière minute qui n'était pas forcément prévue. Face à une mobilisation massive de l'électorat pour le premier tour de la primaire de la droite et du centre, certains bureaux de vote ont dû faire face à une pénurie d'enveloppes.

C'est le cas de certains bureaux de la capitale, qui se sont retrouvés "à sec" alors que des dizaines de personnes attendaient pour exprimer leur voix.

Pour répondre à l'urgence, la Haute autorité de la primaire, dirigée par Thierry Solère, s'est tournée vers la mairie de Paris pour permettre aux inscrits de glisser leurs bulletins dans l'urne, comme l'a révélé LCI en début de soirée. Sollicitée en cours de journée, la maire socialiste de la capitale Anne Hidalgo a répondu favorablement à la requête.


De 3,9 à 4,3 millions de personnes auraient participé à la consultation, selon une projection Elabe à la fermeture des bureaux de vote à 19h, réalisée à partir des données fournies par la Haute autorité de la primaire, chargée de chapeauter le scrutin. Le premier tour de la primaire socialiste avait réuni, en 2011, 2,66 millions de participants. A 17 heures, plus de 2,5 millions de votants s'étaient rendus dans 70% des bureaux, a annoncé à la presse le "M. Primaire" du parti Les Républicains.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.