Primaire à droite : Sarkozy et Fillon se disputent deux parrainages

Primaire à droite : Sarkozy et Fillon se disputent deux parrainages

Nicolas Sarkozy et François Fillon le 2 juillet 2016, à Paris

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 10 septembre 2016 à 22h20

La campagne officielle de la primaire de la droite et du centre n'a pas encore commencé que deux "ténors" des Républicains se déchirent déjà. Sujet de discorde : les parrainages déposés auprès de la Haute Autorité de la primaire.

Selon Franceinfo, deux soutiens de François Fillon auraient changé d'avis au dernier moment et basculé du côté de Nicolas Sarkozy.

Colette Giudicelli, sénatrice des Alpes-Maritimes, et Didier Robert, sénateur de la Réunion, sont entre deux-eaux. Les deux élus figurent à la fois sur la liste des 103 parrainages revendiqués par Nicolas Sarkozy, et sur celle des 84 parrainages revendiqués par François Fillon. La première citée aurait apporté son soutien officiel à l'ex-Premier ministre de Nicolas Sarkozy dès le 24 mai, tandis que Didier Robert l'aurait transmis le 1er août. Problème : les deux ont depuis changé de camp. Pour justifier sa décision, l'élu réunionnais met en avant les "attaques d'une violence affligeante" de François Fillon à l'encontre de l'ancien président de la République.

Du côté de Nicolas Sarkozy, la confiance règne : "On a bien leurs deux parrainages signés. Ce sont deux parlementaires qui ont rejoint Nicolas Sarkozy, et qui feront campagne en sa faveur", aurait-on ainsi indiqué dans l'entourage de l'ex-patron des Républicains, à Franceinfo. Les soutiens de l'élu de la Sarthe font eux valoir l'ancienneté des parrainages, qui "reviennent donc à François Fillon". La Haute autorité de la primaire devrait trancher d'ici le 21 septembre. Les deux tours de scrutin auront lieu les 20 et 27 novembre 2016.
 
35 commentaires - Primaire à droite : Sarkozy et Fillon se disputent deux parrainages
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]