Présidentielle : une ancienne égérie des Gilets jaunes, Jacline Mouraud, annonce son ralliement à Eric Zemmour

Présidentielle : une ancienne égérie des Gilets jaunes, Jacline Mouraud, annonce son ralliement à Eric Zemmour©JOEL SAGET / AFP

publié le dimanche 05 décembre 2021 à 16h42

Jacline Mouraud avait annoncé, il y a tout juste un an, sa propre candidature à la présidentielle.

Elle est présente, ce dimanche 5 décembre, au premier meeting de campagne d'Eric Zemmour à Villepinte (Seine-Saint-Denis). Jacline Mouraud, ancienne figure des Gilets jaunes, se rallie au polémiste d'extrême droite et candidat à la présidentielle.



Après avoir annoncé il y a tout juste un an sa propre candidature à la présidentielle, elle a finalement choisi de rallier le candidat d'extrême-droite car la France est, selon elle, "en danger" et "que nous devons la défendre", selon un message posté par la Bretonne de 54 ans sur son compte Facebook.

L'ancienne égérie des Gilets jaunes souhaite représenter "la France populaire, celle du peuple qui souhaite vivre dignement de son travail, celle des gens ordinaires qui vivent dans les territoires périphériques des villes et des campagnes".

Egérie des Gilets jaunes

L'hypnothérapeuthe, qui anime également des soirées dansantes à l'accordéon, explique son choix par la nécessité d'apporter à Eric Zemmour "des projets nouveaux en matière fiscale". Elle entend aussi continuer son combat pour défendre le "pouvoir d'achat des Français qui vivent des fins de mois difficiles".

Jacline Mouraud avait posté en octobre 2018 sur Facebook une vidéo vue plus de six millions de fois, dans laquelle elle dénonçait "la traque aux automobilistes", ce qui en avait fait une égérie des Gilets jaunes.

Elle avait par la suite indiqué avoir "pris ses distances avec la violence du mouvement" tout en restant fidèle à la non violence de son "canal historique".

Premier meeting d'Eric Zemmour

Ce dimanche a lieu le premier meeting de campagne d'Eric Zemmour, un rassemblement censé démontrer la force de sa candidature, pourtant critiquée, après des déplacements chahutés.

Ils sont 13.000 à être rassemblés autour de leur candidat, selon les organisateurs.

"Impossible n'est pas français", expression attribuée à Napoléon, et un rameau d'olivier - le sens du nom Zemmour en berbère - sont le slogan et le logo choisis par l'ancien éditorialiste qui doit s'exprimer en milieu d'après-midi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.