Présidentielle : Sandrine Rousseau veut augmenter le prix de l'essence de "6 à 10 centimes" par an

Présidentielle : Sandrine Rousseau veut augmenter le prix de l'essence de "6 à 10 centimes" par an
Sandrine Rousseau à Paris, le 22 septembre 2021.
A lire aussi

publié le vendredi 24 septembre 2021 à 10h48

Le SP-95 à plus de 2 euros le litre en 2027, c'est l'objectif de Sandrine Rousseau, qui promet une aide pour les automobilistes les plus modestes.

L'essence pollue et "nous met en danger". C'est pourquoi la candidate à la primaire écologiste, Sandrine Rousseau, propose vendredi 24 septembre d'augmenter son prix drastiquement si elle est élu présidente de la République.

"Oui il faut que l'essence augmente car c'est ce qui pollue, ce qui nous met en danger, a-t-elle déclaré lors du dernier débat de la primaire EELV. Et ce n'est pas un petit danger, c'est un danger sur l'humanité complète." La candidate préconise donc une hausse "entre 6 et 10 centimes le litre sur une année, et pendant les cinq années du mandat".


Ainsi, selon les calculs de BFMTV, en partant d'une hypothèse à 10 centimes par an, le prix de l'essence  progresserait de 50 centimes en 2027, en comptant uniquement la hausse de taxe. Le litre SP-95 dépasserait par exemple les 2 euros, selon la proposition de Sandrine Rousseau.

"Je sais que ce n'est pas facile à entendre et je voudrais dire aux Français et Françaises qui m'écoutent, et qui s'inquiètent de cette mesure : c'est précisément la raison pour laquelle nous mettons en place un revenu d'existence et qu'il nous faut aussi une politique de 'démobilité' et de changement de voiture. Et pour tout cela, je m'engage à les accompagner", a promis la candidate.

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.