Présidentielle : quel programme pour Valérie Pécresse ?

Présidentielle : quel programme pour Valérie Pécresse ?©ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
A lire aussi

publié le samedi 04 décembre 2021 à 16h20

Tout juste désignée candidate LR à la présidentielle, Valérie Pécresse a déjà dévoilé les grandes lignes de son programme.

Valérie Pécresse, désignée samedi 4 décembre candidate de LR à l'élection présidentielle, porte un projet d'"ordre" pour "relever notre pays", permettant selon elle d'économiser 76 milliards d'euros par an à l'horizon 2027, dont voici les grandes lignes:

IMMIGRATION

- Quotas annuels votés par le Parlement
- Fin des visas si les pays ne reprennent pas leurs ressortissants expulsés, "intensification" des charters 
- Dépôt des demandes d'asile depuis les ambassades à l'étranger
- Prestations sociales conditionnées à "cinq ans de résidence régulière" 
- Durcissement du regroupement familial 

LAICITE, INTEGRATION

- Serment de "respect de la laïcité" pour les fonctionnaires, licenciement possible en cas de radicalisation
- Maintien en rétention des "terroristes radicalisés" après leur peine
- Interdiction du "port forcé" du voile ainsi que pour les accompagnatrices scolaires
- 30% maximum de logements sociaux par quartier

SECURITE, JUTICE

- "5 milliards" d'euros pour équiper les forces de l'ordre et "9 milliards par an" pour les tribunaux
- Armement des polices municipales 
- Jugements en "moins de six mois" pour les délits du quotidien et "15 jours" pour les violences conjugales
- Construction de "20.000 places de prison", ouverture de centres fermés pour les courtes peines 
- Retenues sur salaires "contre les amendes impayées"
- Majorité pénale à 16 ans
- "Circonstance aggravante" pour certaines infractions commises "dans 72 zones de reconquête républicaine"
- Reconnaissance faciale dans les transports en commun

ECONOMIE

- Hausse "de 10% des salaires nets jusqu'à 2,2 Smic", par un transfert aux entreprises des cotisations sociales vieillesse
- Relance "dès le printemps 2022" de la réforme des retraites: départ à 65 ans, pension d'"au moins un Smic" si on a travaillé toute sa vie
- Hausse des pensions de réversion, cumul emploi-retraite possible
- Renforcement de la dégressivité des allocations chômage après six mois
- "Droit au logement prioritaire" pour les travailleurs de première ligne
- Suppression de 200.000 postes de fonctionnaires mais création de 50.000 pour "protéger, éduquer, soigner" 
- "Comité de la hache" de simplification administrative 
- Fin des 35 heures de travail hebdomadaire

CLIMAT, ENERGIE

- Taxe carbone aux frontières de l'Europe
- Objectif de neutralité carbone "en 2050": Livret Vert, aucun véhicule neuf à énergie thermique "en 2040"
- Lancement de 6 EPR, zones d'"interdiction d'implantation des éoliennes"

ECOLE

- Deux heures de français et une de maths en plus en primaire
- Examen d'entrée en 6e avec "classes de remise à niveau" en cas d'échec
- Création d'une "réserve éducative nationale" avec des profs à la retraite
- Autonomie renforcée des écoles et universités
- Revalorisation des carrières des enseignants, poursuites de "tous les faits" d'outrage ou agression

FAMILLE, SANTE, CULTURE

- Prime à la natalité de "900 euros par an" dès le premier enfant, hausse des allocations familiales
- Défiscalisation des pensions alimentaires des parents seuls
- Don défiscalisé aux descendants possible "tous les six ans"
- Recrutement de 25.000 soignants à l'hôpital
- Déconjugalisation de l'allocation adulte handicapé
- Création d'une journée nationale des héros français
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.