Présidentielle : quand Marine Le Pen ne se plaignait pas que la justice perturbe une campagne électorale

Présidentielle : quand Marine Le Pen ne se plaignait pas que la justice perturbe une campagne électorale

franceinfo, publié le vendredi 24 février 2017 à 19h01

Après François Fillon, Marine Le Pen est à son tour gênée par une affaire d'assistants parlementaires et d'emplois présumés fictifs, en pleine campagne présidentielle. Sa cheffe de cabinet a été mise en examen, mercredi 22 février, dans l'enquête sur des soupçons d'emplois fictifs au Parlement européen.

La candidate du FN à la présidentielle dénonce une "opération médiatique", une "cabale politique", dont le but serait de la déstabiliser et de perturber sa campagne. Elle s'étonne, notamment, qu'une "forte activité judiciaire" intervienne "à deux mois de la présidentielle". Pourtant, Marine Le Pen n'a pas toujours été gênée par le travail de la justice durant une campagne électorale. En 2004, la condamnation d'Alain Juppé dans l'affaire des emplois fictifs de la ville de Paris, intervient à quelques semaines d'un scrutin régional. Celle qui est alors vice-présidente du Front national est invitée de l'émission "Mots croisés", sur France 2.



Interrogée sur l'effet de cette condamnation sur la campagne, Marine Le Pen s'insurge d'entendre que l'affaire n'intéresse pas les Français. "Les Français n'en ont pas marre d'entendre parler des affaires, ils en ont marre qu'il y ait des affaires. Ils en ont marre de voir des élus qui détournent de l'argent."

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
443 commentaires - Présidentielle : quand Marine Le Pen ne se plaignait pas que la justice perturbe une campagne électorale
  • Ily a pire:un duel entre Marine Lepen et Emmanuel Macron....ce serait l'élimination, non pas de la droite, mais des responsablesdegouvernement, les autres étant des illusionostes

  • Tous pareils, opportunistes quand cela les arrange, démocrates également, profiteurs pourquoi pas ! etc..... on ment, on affirme puis dit le contraire, et parfois même on évoque la " dignité ". exemple...un futur maire d'une grand ville ( du centre ), , il affirme, je ne me présenterait pas à la président du Conseil Général, aussitôt élu maire , il se présente ! et est élu président du conseil générale ! et tous ébahi par tant de " dignité " , se taisent ! la dignité ....Monsieur !

  • bah...tous pareil, tout l'art de la politique, savoir dire tout et son contraire...et le salaire de Hollande, c'est pas fictif ça ?
    par rapport à ses résultats, j'vous'l' dis........si, si ..! apportez moi la preuve de son travail...!

    Et les millions de chômeurs payer à ne rien faire ? on dirait des emplois fictifs ! il suffirait de les payer un peu plus et de les faire travailler, là ou sont les besoins ; hôpitaux, écoles, garderies, propreté, polices, surveillances diverses, etc....je rêve !

  • un des seuls avantages des réseaux sociaux : rien ne se perd ..............les français en ont marre de ses mensonges permanents
    et contrairement à ce que peuvent écrire ici les fans de la baronne , elle ne gagne plus d'électeurs .........

    le problème avec un politique, c'est qui peut dire tout et son contraire, et parfois dans la même phrase..

    nous sommes d'accord , la preuve

  • cette photo date de 20 ans est-elle si peu présentable aujourd'hui!!!!

    ce n'est pas une photo mais une vidéo.......