Présidentielle : Macron cogne sur Marine Le Pen et le FN, le parti de l'«anti-France»

Présidentielle : Macron cogne sur Marine Le Pen et le FN, le parti de l'«anti-France»©L'Opinion
A lire aussi

Source L'Opinion, publié le lundi 01 mai 2017 à 18h20

Durant son meeting ce lundi à la Villette, Emmanuel Macron a musclé son discours et a été très offensif contre Marine Le Pen. « Ce qui nous est proposé par aujourd'hui par la candidate du FN, ce qui nous est promis, c'est le reniement du contrat qui nous unis.

Et ne vous y trompez pas, c'est un aller sans retour » a-t-il lâché. « A la minute où nous aurons quitté l'Union européenne, quitté l'euro, dévalué la monnaie, fermé les frontières, abandonné les alliances, ruiné le crédit du pays... nous n'en sortirons pas indemnes. Nous ne retrouverons pas nos bases et nos forces.



Le Front national, c'est le parti de "l'anti-France" » a déclaré le candidat d'En Marche. Puis il a encore attaqué : « Le projet de madame Le Pen et du Front national, c'est un projet de repli, de protectionnisme, de l'isolationnisme, du nationalisme. Celui-ci conduit à une chose, la guerre économique, la misère et la guerre tout court et de cela, nous n'en voulons pas ». « Madame Le Pen a parfaitement résumé la situation ce midi, avec sa grossièreté bien connue. Elle a dit : 'c'est En marche ! ou crève'. Elle a raison. En marche !, c'est nous ! » a fini Emmanuel Macron très applaudi.
 
513 commentaires - Présidentielle : Macron cogne sur Marine Le Pen et le FN, le parti de l'«anti-France»
  • Le titre de l'article n'est pas bien choisi. Il n'y a rien de nouveau.
    Le "journaliste" qui a écrit devrait retourner à l'école...

  • Il fait comme les vieux il radote constamment !!!

  • L'anti-France, c'est MACRON, qui proclame que la France s'est rendue coupable de crimes contre l'humanité !!!

  • Comme d’habitude, ils ne vont jamais au bout de la logique de l’histoire de notre France et mélangent tout, nivellent tout, comme pour la colonisation que le petit Macron décide de considérer comme un crimes contre l’humanité. Les pieds noirs seraient donc des SS, les soldats de France seraient donc des nazis. Et ce misérable ose rendre hommages à nos morts ? Sans rougir de honte !

    Comme celle de passer outre leur complicité avec les nazis avant, et pendant la dernière guerre. En 1936, les uns défilaient pour les congés payés, tandis que les nazis envahissaient la Rhénanie dans le même temps. Ce sont des socialistes qui se couchaient devant Hitler. Un simple rappel devrait être suffisant pour rappeler ce qu’étaient les nazis: le parti National-Socialiste des Travailleurs Allemand (NSDAP) était comme son nom l’indique, socialiste. Tout comme le fascisme, invention du socialiste Benito Mussolini. Sans parler des Lénine, Trotski et autres Staline et Mao.

    Comme d’habitude, ils passent sous silence que le Maréchal Pétain a été élu par 286 parlementaires qui avaient une étiquette socialiste ou de centre-gauche, et 237 une étiquette de droite ou de centre-droit et 46 étaient sans étiquette ! Seul 80 parlementaires ont voté contre le Maréchal Pétain. Les socialistes ne sont pas des ignorants sur ce sujet, ce sont des faux-culs, des hypocrites ! Ils ont simplement retourné la responsabilité des uns, sur l’autre allant même jusqu’à traiter le général De Gaulle, certes bien plus tard, de dictateur. N’est-ce pas le socialiste Mitterrand, ancien décoré de la Francisque en 1943, ayant juré sur l’honneur, fidélité au Maréchal qui affirma le « coup d’état permanent » lors de la nouvelle constitution de la cinquième République en 1958.

  • visiblement la presse n'a pas suivi tous les meetings, moi j'ai regardé l'ensemble aujourd'hui, et je peux dire que je ne voterai pas Macron

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]