Présidentielle: les 11 comptes de campagne validés, malgré des dépenses revisitées

Chargement en cours
 La présidente du Front national Marine Le Pen, lors d'un meeting de campagne pendant l'élection présidentielle 2017,  à Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais, le 23 avril 2017

La présidente du Front national Marine Le Pen, lors d'un meeting de campagne pendant l'élection présidentielle 2017, à Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais, le 23 avril 2017

2/5
© AFP, joel SAGET

AFP, publié le mardi 13 février 2018 à 17h03

La Commission nationale des comptes de campagne a validé ceux des onze candidats à l'élection présidentielle, non sans retrancher un certain nombre de dépenses, notamment concernant Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon.

Alors qu'elle avait rejeté les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012, la CNCCFP a cette fois-ci validé les comptes des onze candidats ayant concouru à la magistrature suprême en 2017, selon les décisions publiées mardi au Journal officiel.

Mais elle a procédé à un certain nombre de réformations, même si celles-ci ont peu d'incidence sur le montant effectivement remboursé aux candidats. Lesquels, pour y prétendre, doivent avoir recueilli au moins 5% des voix.

Ainsi, la CNCCFP a notamment retranché la somme de 827.017 euros des comptes présentés par Marine Le Pen, inscrite "au titre des intérêts facturés par deux formations politiques, pour plusieurs prêts à la candidate d'un montant total de 11.795.000 euros".

Au total, environ 11,5 millions d'euros de "dépenses électorales soumises au plafond" ont été retenues par la Commission pour la candidate du FN, qui en avait déclaré environ 12,4 M EUR. Mme Le Pen percevra de l'Etat 10.691.775 euros, montant maximum auquel a droit un candidat parvenu au second tour.

Dans un communiqué, le FN affirme que l'intégration des "intérêts d'emprunts correspondant aux emprunts signés avec les partis politiques Front national et Cotelec est parfaitement légale" et que "ce n'est que depuis l'entrée en vigueur" d'une loi de septembre 2017 "que cette faculté n'est plus possible".

- 2,07 millions pour Fillon - 

S'agissant de la campagne de Jean-Luc Mélenchon, la Commission s'est notamment penchée sur l'association "L'Ere du peuple", laquelle a "facturé au mandataire un montant de dépenses de 440.027 euros correspondant à des locations de salles, des locations de matériels informatiques et audiovisuels, et à des prestations intellectuelles de quatre de ses salariés dont trois étaient également membres de l'équipe de campagne".

Or "selon le registre national des associations, l'association +l'Ere du peuple+ relève de la loi sur les associations de 1901 et n'a pas d'activité commerciale déclarée".

Par ailleurs, la Commission a réformé 54.600 euros de dépenses au bénéfice de la société Mediascop, dont 35.250 euros au motif d'"écarts significatifs" entre les montants facturés et "la grille tarifaire de cette entreprise" dirigée par Sophia Chikirou, responsable de la communication du candidat.

M. Mélenchon percevra de l'Etat 6.031.304 euros de remboursement.

S'agissant de François Fillon, si le montant total de dépenses déclaré par le candidat et celui retenu par la CNCCFP sont identiques à 10.000 euros près, autour de 13,7 millions d'euros, le candidat de la droite ne se verra cependant rembourser que 2,07 M EUR.

En cause, les 10 millions de recettes au titre de "versement définitifs des partis politiques" en provenance de la Haute autorité chargée d'organiser la primaire de la droite, un "don" qui n'a pas vocation à être remboursé.

"Il n'y a aucun rebondissement, c'est prévu comme cela depuis trois ans", a déclaré à l'AFP Vincent Chriqui, ancien directeur de campagne de M. Fillon.

- Dépenses plafonnées -

Contrairement au PS qui a lui aussi organisé une primaire, à droite "le choix qui avait été fait à l'époque, c'était celui de l'autonomie financière de la Haute autorité", a expliqué son ex-présidente, Anne Levade. La charte de la primaire avait été élaborée avec des représentants de tous les candidats.

"La primaire n'a jamais été organisée pour renflouer ni Les Républicains ni quel que parti que ce soit", a de son côté insisté le trésorier de LR, Daniel Fasquelle.

Globalement, le montant des dépenses était plafonné à 16,851 millions d'euros pour chaque candidat du premier tour et à 22,509 millions pour les deux du second.

Dès lors que ses comptes ne sont pas rejetés, un candidat est "remboursé du montant arrêté par la commission à hauteur de son apport personnel (versements personnels et emprunts du candidat remis au mandataire), dans la limite de 47,5% du plafond fixé pour chaque circonscription", selon le site de la CNCCFP.

Emmanuel Macron, qui avait engagé pour 16,58 millions d'euros de dépenses selon les calculs de la Commission, sera remboursé à hauteur de 10,64 millions, comme Mme Le Pen.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
18 commentaires - Présidentielle: les 11 comptes de campagne validés, malgré des dépenses revisitées
  • Emmanuel Macron a dépensé 16 millions, on peut se demander où il a trouvé cet argent puisque son parti est tout récent.

    Pour information :
    sur le site de legifrance.gouv.fr on peut consulter la publication des comptes de campagne, ce qui donne déjà des informations.

  • ....alors,vous voyez,vous qui croyiez que la first lady du FN avait (encore,) triché...eh bien c'est pas vrai !

  • Pourrait-on savoir d'où viennent les 16 millions de Macron ? Son parti était très nouveau , ce n'est donc pas ça qui a pu le financer ! Alors qui ? Il serait très intéressant de le savoir surtout de la part d'un président qui veut la transparence . A suivre .

  • Moi ce qui me fait doucement rire ce sont les 15 millions d'Euros de frais de campagne du candidat du péhesse pour terminer 5ème avec 6,36% des suffrages (2ème budget de campagne après celui de M. Macron)...Il représentait quand même le parti qui a été au pouvoir pendant les 5 années précédentes...Ce désaveu des électeurs est le symbole de l'échec total de M. Hollande...Terre-Neuve

    la signature de vos messages est insuffisante,
    il faudrait y ajouter vos empreintes digitales et votre photo,
    on ne peut jamais être totalement sûr ...

    avatar
    WildGeese  (privé) -

    Combien pour le pitoyable sarcothon et l'affaire Fillon... cela a couté très cher pour tricher.

    Ma chère oie sauvage pour le sarkothon ce sont les adhérents UMP comme moi qui ont donné de l'argent et l'affaire a été réglée...Mme Le Pen a fait aussi un appel aux dons il y a quelques mois pour redresser les comptes de son parti mais il semblerait que l'affaire est mal engagée...Terre-Neuve

    avatar
    WildGeese  (privé) -

    Une ex-députée LREM de Mayotte mise en examen pour complicité de fraude électorale... je vois que tu choisis bien tes amis.

    Ma chère oie sauvage mes amis ont la carte LR comme moi...Et il y a des millions d'électeurs de droite qui soutiennent comme moi M. Macron quand il met en place des réformes de droite...Le chef de l'état est contre l'assistanat et met en avant la valeur travail...Je suis 100% en accord avec lui...Terre-Neuve

    Quant à Sarko et Fillon...

    avatar
    donquirote  (privé) -

    à wildgeese : la migration est terminée. ne préféreriez-vous pas "auca sauvatja" ? ça ferait plus intégré et plus local

    avatar
    WildGeese  (privé) -

    A voir les gens dans la rue, il est certains que des millions le soutiennent... valeur travail par un postier et conjoint fonctionnaire, cela prête à sourire.... olé !!!

    Sauf que le postier en question avait aussi en parallèle et tout à fait légalement une micro-entreprise dans l'animation musicale qui a très bien fonctionné pendant 15 ans...Il a même eu à plusieurs reprises des postiers comme clients...Terre-Neuve

    Et c'est ce que j'appelle la "valeur travail", qui m'a permis, entre autres, de me créer un patrimoine immobilier en plus de ma résidence principale...C'est du vécu...Terre-Neuve

    avatar
    WildGeese  (privé) -

    Mais oui, on vous croit... et pour la fonctionnaire ?

    La tâche à La Poste était tellement ardue qu'elle laissait le temps d'exercer une 2ème activité le week-end...et en ce qui concerne la constitution du "patrimoine immobilier" (studettes pour étudiants au nombre de 2), celle-ci a été réalisée grâce aux APL (nos impôts) que percevait les étudiants...

    Moi ce qui me fait doucement rire, ce sont les 50 millions de dette des LR encore existants après une défaite en 2012, une défaite en 2017 et malgré un sarkothon et qui se solderont, si les LR se voient contraints de vendre leur siège par une dette résiduelle de 25 à 30 millions...mais pour quelqu'un qui croit que 2/0 = 2 donc 2x0 = 2, alors rien d'impossible...

    Figurez-vous mon cher ami que même sans aides au logement les étudiants ne dorment pas dans la rue...Par-ailleurs, la dette des LR ne pose aucun problème pour le moment, à la différence du péhesse qui a été obligé de vendre "les meubles" et de licencier des centaines de permanents...Quant au parti de Mme Le Pen il a de gros soucis bancaires...Terre-Neuve

    Figurez-vous mon cher ami que, sans votre statut de fonctionnaire et celui de votre épouse, statut que vous dénoncez et critiquez après en avoir bénéficié et dont votre épouse bénéficie encore, vous n'auriez pu contracter aucun emprunts qui, cumulés avec les aides au logement de vos locataires, vous n'auriez pas de "patrimoine immobilier" (merci l'assistanat que vous dénoncez et dont vous avez profité..) ...Par-ailleurs, la dette des LR ne pose aucun problème pour le moment, sauf si les banques lui demandent de rembourser les 50 millions, ce qui provoquerait la banqueroute...à la différence du PS dont les comptes restent positifs sans avoir eu à faire appel à aucun sarkothon...mais pour quelqu'un qui croit que 2/0 = 2 donc 2x0 = 2, alors rien d'impossible, surtout pour un conseiller financier transféré au courrier...ceci explique cela

    Vous avez changé de pseudo mais on vous repère tout de suite...Pas beaucoup de personnalité pour ce nouveau "nom" choisi en fonction de quelqu'un d'autre...Mais il est vrai que l'autre prêtait le flanc aux quolibets...Terre-Neuve

    Grosse plaisanterie...Les deux prêts immobliers dont j'ai bénéficié pour effectuer mes investissements locatifs m'ont été accordés par la banque privée espagnole où j'avais ouvert le compte commercial de mon entreprise d'animation...Ma femme n'a jamais été co-emprunteuse, et mes revenus de postier étaient domiciliés dans une banque française...J'ai bien séparé mes deux métiers jusqu'au choix des banques et c'était très bien comme ça...Terre-Neuve

    Cependant, c'est ma vie personnelle et je n'en parle jamais...n'est-ce pas?...lucal1

    avatar
    WildGeese  (privé) -

    Travailler à monter des parpaings évite un deuxième métier et surtout un repos bien mérité.... et pour la fonctionnaire dont vous décriez tant ses collègues ?

    Pour moi la vie privée ce n'est pas ça...Ce dont je viens de parler c'est de la gestion immobilière et rien d'autre...Terre-Neuve

    21 septembre 2010, 05:59
    Terre-Neuve
    Moi qui suis postier je constate simplement que parmi les 11 banques concernées par cette mesure il y a la Banque Postale, où je suis client depuis 25 ans. Par-contre, il n'y a pas Boursorama Banque, où je suis client également depuis depuis 11 ans pour mes activités d'animation.

    4 octobre 2010, 16:20
    Terre-Neuve
    Boursorama est un excellente banque en ligne (pas de guichet), et j'y suis depuis des années pour mes activités musicales. Cette banque m'a même prêté de l'argent pour un de mes investissements immobiliers. Mon entreprise d'animation fonctionne bien, ils ont eu confiance parce que mon dossier tenait la route. Et pourtant ma domiciliation de salaire est à La Banque Postale, puisque je suis aussi postier

    terre_neuve - 25 octobre 2010, 18:46
    D'abord je n'ai pas un banquier mais trois banquiers, parce que j'ai deux métiers et trois types de revenus...le salaire...les animations musicales...les loyers. Et donc, je n'ai rien à demander à personne quand je partirai à la retraite, et sûrement pas à un banquier. La Banque Postale recevra ma retraite, la deuxième banque recevra les chèques de mes animations, parce que je vais continuer encore un peu après 2012, et la troisième continuera à encaisser les loyers de mes appartements. Sur les trois banques, il y a deux banques en ligne.

    21 juin 2011, 19:26
    Terre-Neuve
    Personnellement j'ai décidé d'aller passer ma retraite en Espagne dans deux ou trois ans.

    Mon cher "cinq" "on" n'avait pas prévu que ma femme choisirait de jouer les prolongations à ce point...D'ailleurs, je passe déjà beaucoup de temps en Espagne même si je ne suis pas encore aux 6 mois et un jour fatidiques...Terre-Neuve

    Mon cher ami T(raître) N(otoire), chacun appréciera la "véracité" de vos déclarations...et constatera sans détour votre "art" de répondre à côté par des insultes et des quolibets...

    57

  • on s'en fout que de dépenses inutiles

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]