Présidentielle : le numéro 2 des Républicains Guillaume Peltier annonce son soutien à Xavier Bertrand

Présidentielle : le numéro 2 des Républicains Guillaume Peltier annonce son soutien à Xavier Bertrand©Panoramic
A lire aussi

publié le lundi 05 juillet 2021 à 07h31

Pour la première fois, un ténor du parti de droite annonce officiellement, dans les colonnes du Parisien, son soutien à un candidat à l'Elysée.

C'est une déclaration qui risque de faire du bruit. Après de bons résultats aux élections régionales et départementales fin juin, la droite s'est immédiatement reconcentrée sur son prochain objectif : la présidentielle 2022.

A la veille d'une importante réunion du parti concernant le processus de sélection du candidat, le numéro 2 de la formation, Guillaume Peltier, jette un pavé dans la mare en prenant fait et cause pour Xavier Bertrand.



Nettement réélu à la tête de la région des Hauts-de-France le 27 juin, l'ancien ministre du Travail de François Fillon est celui qui, dans sa famille politique, est le mieux placé dans les sondages d'intentions de vote dans la course à l'Elysée. Selon un sondage Ifop-Fiducial pour LCI et Le Figaro publié dimanche 4 juillet, il recueillerait 18% des suffrages au premier tour, derrière la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen (26%) et Emmanuel Macron (24%).

Une situation qui pousse Guillaume Peltier, vice-président LR, à franchir le Rubicon dans une interview donnée au Parisien ce lundi 5 juillet. Il appelle notamment à "mettre les ambitions personnelles de côté" face au "roi nu" Emmanuel Macron et l'annonce clairement : "J'apporte mon soutien à Xavier Bertrand"Ecartant l'hypothèse d'une primaire, il réclame aux membres de son parti une union sacrée pour porter la candidature de celui qui "n'appartient pas au microcosme parisien", "n'a pas fait l'ENA", "n'est pas haut fonctionnaire" et est "le président d'une grande région populaire depuis six ans".

"On ne peut plus se permettre de perdre cinq mois de primaires et de divisions", ajoute-t-il, mettant l'accent sur la nécessité de rassemblement, un mois après avoir pourtant secoué les rangs du parti en tenant des propos jugés trop à droite par une partie de ses collègues. Sur RTL, le 30 mai dernier, Guillaume Peltier avait notamment réclamé le rétablissement de la Cour de sûreté pour lutter plus efficacement contre le terrorisme islamique. Une proposition critiquée sur la même antenne quelques jours plus tard par... Xavier Bertrand, qui estimait que son "ami" faisait "fausse route".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.