Présidentielle : le discours amer de Juppé

Présidentielle : le discours amer de Juppé

L'Opinion, publié le lundi 06 mars 2017 à 10h58

Alain Juppé a mis les choses au point ce lundi 6 mars lors d'une conférence de presse à Bordeaux. « Je n'ai pas l'intention de m'engager dans des tractations partisanes ni des marchandages de postes. Pour un gaulliste, ce n'est pas l'esprit de l'élection présidentielle », a-t-il expliqué.



« Je ne suis donc pas en mesure aujourd'hui de réaliser le nécessaire rassemblement autour d'un projet fédérateur, et c'est pourquoi je confirme une bonne fois pour toute que je ne serai candidat à la présidence de la République. C'est ce que je dirai à Nicolas Sarkozy et François Fillon s'ils souhaitent me rencontrer » a-t-il affirmé clairement. « Je remercie ceux qui après avoir vivement critiqué ma ligne et mon projet trouvent aujourd'hui en moi le recours qu'ils recherchent. Mais pour moi, il est trop tard » a-t-il conclu.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
399 commentaires - Présidentielle : le discours amer de Juppé
  • avec juppé enfin une page se tourne sur cette génération qui nous a amenés dans le mur aujourd hui

  • Eclatement total et définitif de la droite..... Encore pire que la gauche.....

    Les centristes depuis hier se rallie en masse à Macron.

    Juppé a été digne, avec de la classe mais c'est la vieille génération des politicards dont la France ne veut plus.....

    Fillon terminera peut-être à 14 % au niveau de Halmon.

    Et Macron ne va pas tarder à atteindre les 30 % au premier tour. Tant mieux car il battra Le Pen et nous évitera la ruine.....

    a esbe
    cela vous arrive de rêver tout debout ?

  • Si vous aviez bien écouté sa déclaration de 10h30, il a aussi peur que les vertueux descendeurs de Fillon lui fassent subir le même sort en ressortant son passé, bien qu'il ait payé. Les viandards n'ont encore pas désarmé. Vous auriez dû écouter, hier sur BFMTV, la déclaration complète de l"avocat de Fillon, qui aujourd'hui peut parler. Vous en auriez beaucoup appris sur les curieuses méthodes d'investigations et de diffusions fausses fuites de cette affaire. Manipulation des médias ? Mais par qui ?
    Fillon est un type honnête et les français le suivront.

    bien qu'il ait payé ...... pour un autre !

    Non AJ se comporte comme Bayrou en se solidarisant au complot des calomniateurs! Il aurait dû taper sur la table et battre le rappel derrière FF, candidat légitimement issu de la primaire de la D et du C.

    c est pas notre problème qui est payé pour un autre un condanné reste marquer a vie (chanson de trust)

  • Hollande va peut etre bien se presenter, pour regler le compte a tout ce beau monde....
    La multitude de candidats aura fait ses ravages d'autodestruction....

    Hollande, n'avait pas le choix, il a donc dû renoncé, mais non sans avoir mis le bordel dans la droite républicaine en favorisant la cabale calomniatrice contre FF, qui du même coup pourrait arranger EM. Ce qui n'est pas le fruit du hasard!

  • Seul ,le parti de Marine va remettre cette belle France au premier rang !!!

    Au rang de la Corée du Nord ?
    Elle est aussi détourneuse d'argent que d'autres, voire pire.