Présidentielle : Eric Zemmour talonne Marine Le Pen avec 15% des intentions de vote, selon un sondage

Présidentielle : Eric Zemmour talonne Marine Le Pen avec 15% des intentions de vote, selon un sondage©Attila KISBENEDEK / AFP

publié le vendredi 01 octobre 2021 à 19h55

Selon Brice Teinturier, directeur délégué d'Ipsos auprès du Parisien, "Eric Zemmour double quasiment son score en l'espace de quinze jours".

A six mois de la présidentielle, Eric Zemmour monte dans les intentions de vote. Selon un sondage Ipsos Sopra-Steria en partenariat avec France Info publié ce vendredi 1er octobre, le polémiste d'extrême-droite - qui n'est pas encore officiellement candidat - est le troisième homme avec 15% des intentions de vote au premier tour de l'élection, devant le candidat LR, quel qu'il soit (Xavier Bertrand, Valérie Pécresse ou Michel Barnier).

Il talonne la candidate RN Marine Le Pen, qui est, elle, créditée de 16 % à 17%.




"En clair, si l'élection présidentielle avait lieu dimanche et compte tenu des marges d'erreur, Zemmour serait au bord de la qualification au second tour face à Emmanuel Macron - qui lui reste stable sur son socle de 24 à 27 %", résume Le Parisien dans ses colonnes.

Dans l'hypothèse où Valérie Pécresse est candidate LR, elle recueille 12% des intentions de vote, et Jean-Luc Mélenchon (LFI) est crédité de 9%. Si c'est Michel Barnier qui est candidat, le sondage le crédite à 11%, et Yannick Jadot (EELV) à 9,5%. Enfin, avec l'hypothèse Xavier Bertrand, le candidat LR est à 14% des intentions de vote, et Jean-Luc Mélenchon à 9%.

Selon Brice Teinturier, directeur délégué d'Ipsos, "Eric Zemmour est sur une dynamique, un mouvement fort qui va en s'accélérant puisqu'il double quasiment son score en l'espace de quinze jours, passant de 8 % à 15 %", explique-t-il auprès du Parisien.



A gauche, aucun candidat au-dessus des 10%

Selon un sondage Opinionway publié la veille, jeudi 30 septembre, Eric Zemmour tombe à 10% des intentions de vote. Emmanuel Macron et Marine Le Pen restent quant à eux largement en tête, quelles que soient les hypothèses de concurrence à droite.

D'après cette enquête pour Les Echos, Cnews et Radio Classique, l'actuel chef de l'Etat recueillerait entre 24 et 28% des suffrages si le premier tour avait lieu dimanche. Et il remporterait un deuxième tour face à Marine Le Pen, avec 58% des voix.

La dirigeante du Rassemblement national obtiendrait, elle, entre 20 et 26% au 1er tour.

A droite, l'écart semble se resserrer entre Xavier Bertrand et Valérie Pécresse. Dans un scénario comparable où Eric Zemmour ne serait pas candidat, le président de la région Hauts-de-France recueille 16% des voix, et celle de l'Ile-de-France 15%.

Quant à Michel Barnier, il n'est crédité que de 9% des voix.

A gauche, aucun candidat ne se détache ni ne franchit la barre des 10%, selon ce sondage. Le chef de file des Insoumis Jean-Luc Mélenchon, le candidat écologiste Yannick Jadot et la candidate socialiste Anne Hidalgo se tiennent dans un mouchoir de poche, entre 6 et 8%.

Les intentions de vote ne constituent pas une prévision du résultat du scrutin. Elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

Enquête réalisée en ligne du 22 au 23 septembre auprès d'un échantillon de 1.040 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, dont 980 inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur des intentions de vote entre 1,5 et 3 points.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.