Présidentielle de 2022 : "C'est peut-être le moment des femmes", estime Ségolène Royal

Présidentielle de 2022 : "C'est peut-être le moment des femmes", estime Ségolène Royal
Ségolène Royal, le 24 janvier 2019 à Paris.

, publié le mardi 03 septembre 2019 à 11h53

Invitée du Talk Le Figaro lundi 2 septembre, l'ancienne ministre de l'Écologie a de nouveau laissé planer le doute sur ses intentions pour les élections présidentielles de 2022.

Si elle n'a plus de mandat électif, Ségolène Royal reste pour autant très impliquée en politique. L'actuelle ambassadrice chargée des pôles Arctique et Antarctique veut notamment jouer un rôle lors des prochaines élections municipales en soutenant les candidats dont elle valide les engagements écologistes.

"Je connais les municipalités qui ont fait des efforts considérables dans le domaine (de l'écologie) et qui méritent d'être soutenues", y compris celles de droite, a assuré lundi 2 septembre l'ancienne ministre de l'Écologie sur le plateau du Talk du Figaro.

Ségolène Royal prépare-t-elle l'élection présidentielle de 2022 ? Depuis quelques semaines, l'ex-députée socialiste laisse entendre qu'elle pourrait se présenter. Le 24 août dernier, elle a notamment affirmé au micro de Radio-Canada qu'elle n'excluait pas d'être candidate mais "pas sous le chapeau socialiste". 




"Quand on me pose la question, je ne vais pas dire non", a-t-elle justifié auprès du Figaro. "Le temps où les femmes s'excusaient de demander pardon parce que peut-être qu'on n'est pas à la hauteur... Ça suffit. Si on posait la question à un homme, il dirait 'Oui, pourquoi pas'", a-t-elle tranché. "Et en plus c'est dans la logique des convictions qui sont les miennes : le féminisme, l'écologie, la démocratie". 2022, "c'est peut-être le moment des femmes", a-t-elle argué. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.