Présidentielle 2022 : vives réactions après l'officialisation de la candidature d'Eric Zemmour

Présidentielle 2022 : vives réactions après l'officialisation de la candidature d'Eric Zemmour©Panoramic

publié le mardi 30 novembre 2021 à 13h00

Dans un clip vidéo diffusé sur ses réseaux sociaux mardi 30 novembre, Eric Zemmour s'est officiellement déclaré candidat à l'élection présidentielle de 2022. Une annonce qui a immédiatement fait réagir ses opposants.

Après plusieurs semaines à entretenir le mystère, Eric Zemmour a décidé d'officialiser sa volonté de se présenter à l'élection présidentielle de 2022. Il l'a fait mardi 30 novembre à travers une longue vidéo où il s'exprime, diffusée sur ses réseaux sociaux.



Au sein du gouvernement, Olivia Grégoire, secrétaire d'Etat chargée de de l'Economie sociale, solidaire et responsable, a souligné sur Twitter que la meilleure réponse à cette annonce était "la Panthéonisation de Joséphine Baker, elle qui nous rappelle avec force la grandeur de notre nation ouverte et progressiste".


Interrogée par BFMTV au sujet de la vidéo d'annonce d'Eric Zemmour, Marine Le Pen explique qu'elle a trouvé cela "passéiste et crépusculaire".

Julien Aubert estime qu'il "a le droit d'être candidat"

Présent à l'Assemblée nationale mardi, le député LR du Vaucluse, Julien Aubert, "refuse de canoniser Eric Zemmour et de le diaboliser. Il a le droit d'être candidat". Du côté du Rassemblement national, Sébastien Chenu, député du Nord, considère que l'ancien chroniqueur de CNews "n'est pas un candidat d'espoir, qui va redresser le pays", rapporte BFMTV.

Certains candidats à l'élection présidentielle ont également réagi. C'est le cas de Fabien Roussel (PCF) qui a attaqué Eric Zemmour. "La haine est son métier. La polémique son seul objet", affirme-t-il sur son compte Twitter.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.