Présidentielle 2022 : pour Rachida Dati, "il n'y a pas de candidat naturel" à droite

Présidentielle 2022 : pour Rachida Dati, "il n'y a pas de candidat naturel" à droite
Rachida Dati, maire du VIIe arrondissement de Paris.

, publié le lundi 31 août 2020 à 10h45

Pour Rachida Dati, "il n'y a pas de candidat naturel" en vue de l'élection présidentielle de 2022, a-t-elle affirmé au micro d'Europe 1 ce lundi 31 août.

Quel candidat à droite pour la présidentielle 2022 ? Le parti est en plein débat, et à en croire Rachida Dati, il est loin d'être tranché.
"Il y a beaucoup de talents à droite. (...) A ce stade, il n'y a pas de candidat naturel", a-t-elle estimé au micro d'Europe 1 ce lundi 31 août.

Avant d'interroger : "Mais dans quel parti, dans quel mouvement politique y-a-t-il un candidat naturel ?"


Puis la journaliste Sonia Mabrouk d'évoquer l'exemple d'Emmanuel Macron. "Vous pensez qu'il a encore une majorité ? Il n'aurait pas eu autant de mal à trouver des ministres, notamment pour rétablir l'autorité et l'ordre, pour réduire les inégalités, pour relancer l'économie, pour réduire le chômage de masse... Il a eu du mal à trouver des ministres pour le faire", a noté la maire LR du VIIe arrondissement de Paris.

"Il est obligé, effectivement, de venir chez les Républicains chercher des personnalités. Mais ce n'est pas parce que vous recrutez des collaborateurs de quelqu'un que vous avez recruté la personne ou le patron", a ajouté Rachida Dati.


Vers un nouveau processus de départage des candidats ?

Dimanche 30 août sur Radio J, le chef de file des Républicains Damien Abad a réclamé un nouveau "processus de départage", pour mettre fin à un système de désignation qui selon lui favorise la "division".

"On a la chance d'être un parti avec beaucoup d'élus locaux, avec beaucoup de parlementaires (...), nous avons beaucoup de militants, eh bien il faut que toutes ces personnes là puissent prendre part au processus de décision, de choix de notre candidat", a-t-il développé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.