Présidentielle 2022 : Nicolas Sarkozy dément être partisan d'une primaire de la droite

Présidentielle 2022 : Nicolas Sarkozy dément être partisan d'une primaire de la droite©Panoramic

publié le mercredi 08 septembre 2021 à 13h45

RTL affirmait mercredi matin que l'ancien président de la République était favorable à une primaire de la droite, "faute de mieux" pour départager les candidats à la présidentielle de son camp. Son entourage dément dans Le Parisien mercredi midi.

"C'est n'importe quoi, il ne s'est pas prononcé en faveur de la primaire.

Il ne veut pas s'en mêler", a assuré le cabinet de Nicolas Sarkozy au Parisien mercredi en fin de matinée. Ce matin pourtant, RTL révélait, selon les confidences d'un de ses lieutenants, que l'ex-chef de l'État est "pour la primaire faute de mieux". "À partir du moment où il n'y a pas d'évidence sur un candidat, il ne faut pas balayer la primaire d'un revers de main", aurait-il même expliqué à son entourage, selon la radio. Échaudé, Nicolas Sarkozy "va d'ailleurs s'en mêler le moins possible", a insisté une collaboratrice au Parisien.



Conséquence : Nicolas Sarkozy a annulé le rendez-vous qui était prévu ce matin avec Jean Leonetti, chargé d'organiser la primaire, un mode de désignation qui l'a empêché de se représenter en 2016. Pour rappel, Nicolas Sarkozy avait été battu par François Fillon et Alain Juppé.

Parmi les candidats de droite à la présidentielle, Xavier Bertrand, en tête dans les sondages, s'obstine pour le moment à faire cavalier seul. Ex-LR elle aussi, Valérie Pécresse y est en revanche favorable. Nicolas Sarkozy ne s'est pas non plus prononcé sur son préféré. Pour le moment, il les reçoit tous un par un. Le suspense est à son comble !

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.