Présidentielle 2022 : "Je reviens chez Les Républicains et j'y resterai", affirme Valérie Pécresse

Présidentielle 2022 : "Je reviens chez Les Républicains et j'y resterai", affirme Valérie Pécresse
Valérie Pécresse le 15 octobre 2021 à Clamart (Hauts-de-Seine)

publié le dimanche 17 octobre 2021 à 14h53

Même si elle échoue au Congrès des Républicains, qui désignera le candidat à l'élection présidentielle, la présidente de la région Île-de-France assure qu'elle restera dans le parti qu'elle a quitté il y a deux ans. 



"Je vais adhérer à nouveau aux Républicains". Candidate à l'investiture des Républicains pour la présidentielle, Valérie Pécresse a annoncé cette semaine qu'elle allait adhérer de nouveau au parti qu'elle avait quitté en 2019.

"Les Républicains m'ont tendu la main. Ils ont accepté que je puisse être leur candidate et les représenter à la présidentielle de 2022", a-t-elle expliqué dimanche 17 octobre au Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro.



"Ils m'ont tendu la main et je l'ai saisi. J'accepte d'être désignée par les militants LR comme leur candidate. Donc je reviens aux Républicains et évidemment j'y resterai", même en cas d'échec au Congrès qui se tiendra le 4 décembre. 

Mme Pécresse avait pris ses distances avec LR dès 2017 en créant le mouvement Libres!, avant de le quitter en juin 2019 après la débâcle du parti aux élections européennes. "Je suis partie parce que j'ai eu l'impression que le parti était cadenassé de l'intérieur et qu'il ne voulait pas y faire ma place. Aujourd'hui c'est tout l'inverse", s'est justifié dimanche la présidente de la région Île-de-France. 

"Ce que je souhaite, c'est que Les Républicains devienne le grand parti de la reconquête et de l'alternance. On a besoin de s'élargir. Pour moi c'est une très bonne nouvelle de voir tous les anciens Républicains revenir pour essayer de construire ensemble une maison commune", a-t-elle estimé. 

Valérie Pécresse n'est en effet pas la seule à revenir chez LR. Après avoir assuré en milieu de semaine qu'il ne le ferait pas, Xavier Bertrand a finalement annoncé vendredi qu'il reprendrait sa carte chez LR. Le président de la région des Hauts-de-France avait quitté Les Républicains en 2017 en raison de divergences avec la direction d'alors de Laurent Wauquiez.  
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.