Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo réclame une "primaire de la gauche"

Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo réclame une "primaire de la gauche"
La candidate socialiste est actuellement à 3% d'intentions de vote dans les récents sondages
A lire aussi

publié le mercredi 08 décembre 2021 à 20h40

La candidate socialiste promet de "faire campagne pour celui ou celle qui emportera la primaire" si elle a lieu.

Anne Hidalgo propose le lancement d'une primaire de la gauche, mercredi 8 décembre, invitée sur le plateau de TF1

"La gauche est fracturée, elle désespère et elle doit se rassembler pour gouverner", estime la candidate socialiste. "Si nous ne faisons pas ce rassemblement, il n'y aura pas la possibilité pour la gauche d'exister".


"Une primaire ouverte" 

La maire de Paris parle d'une "primaire ouverte arbitrée par les citoyens", à laquelle peuvent participer tous les candidats "qui veulent gouverner ensemble". Selon elle, il faut organiser cette primaire "pour ne pas faire disparaître la gauche et la renforcer".

"La République ne serait pas ce qu'elle est sans l'apport de la gauche", a-t-elle aussi estimé.  

Si cet appel n'est pas entendu, la maire de Paris ne retirera pas sa candidature et ira jusqu'au bout.  Elle promet également de "faire campagne pour celui ou celle qui emportera la primaire". 

Yannick Jadot pour "une union de la gauche"

Arnaud Montebourg se dit également favorable à une candidature unique. L'ancien ministre du Redressement productif se dit "prêt à offrir sa candidature à un projet commun et à un candidat commun". 


Sans accord entre les candidats, l'union s'effacera "derrière la puissance de feu de l'extrême droite", estime le candidat à la présidentielle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.