Président de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde placé en garde à vue pour détention d'armes

Président de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde placé en garde à vue pour détention d'armes 
©Panoramic

publié le jeudi 11 mars 2021 à 08h30

Selon les informations d'Europe 1, la police a interpellé le député de Seine-Saint-Denis Jean-Christophe Lagarde à son domicile dans la nuit du mardi 9 au mercredi 10 mars. Possédant des armes non déclarées, il a été placé en garde à vue.

La nuit du mardi 9 au mercredi 10 mars a été très agitée pour Jean-Christophe Lagarde. Comme le révèlent les informations d'Europe 1, le député de Seine-Saint-Denis a été interpellé par les forces de l'ordre alors qu'il était dans son pavillon de Drancy. Les policiers ont découvert que l'élu disposait d'armes non déclarées. Par conséquent, il a été placé en garde à vue à Bobigny.


Tout a commencé aux alentours d'une heure du matin lors de cette nuit. Des proches du président de l'UDI ont commencé à s'inquiéter lorsqu'une détonation aurait été entendue. Ils ont alors d'abord cru à une tentative de suicide. C'est la supposition qu'ils ont émise au moment de contacter la police, l'informant que Jean-Christophe Lagarde était armé.

Jean-Christophe Lagarde affirme ne pas avoir voulu se suicider

Si les proches du député de Seine-Saint-Denis ont fait état d'une possible dépression, le son de cloche est différent du côté de Jean-Christophe Lagarde. Sain et sauf selon Europe 1, il aurait réfuté les suspicions d'envies suicidaires. Il est toujours entendu par la police judiciaire du département pour avoir détenu des armes n'ayant pas été déclarées.

Depuis 2014, Jean-Christophe Lagarde est le président de l'UDI. Il a été élu à la tête de ce parti politique au terme d'une élection durant laquelle il a notamment devancé Hervé Morin et Yves Jégo. Par le passé, celui qui est désormais député de Seine-Saint-Denis a également occupé la fonction de maire de la ville de Drancy durant plusieurs années.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.