Pourquoi les ministres vont se faire plus discret dès ce dimanche

Pourquoi les ministres vont se faire plus discret dès ce dimanche
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté et le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti le 9 décembre 2020 à Paris.

publié le dimanche 30 mai 2021 à 08h19

Les membres du gouvernement doivent s'astreindre dès dimanche 30 mai à une période de réserve électorale, jusqu'au second tour des élections régionales et départementales le 27 juin.

Alors que les élections régionales et départementales se rapprochent, l'attitude des membres du gouvernement va être particulièrement scrutée. Les ministres doivent s'astreindre depuis dimanche 30 mai à minuit à une période de réserve électorale, et ce jusqu'au deuxième tour du 27 juin, afin de ne pas influer le scrutin. 




Matignon en a fixé les règles dans une circulaire intitulée "Recommandation aux membres du gouvernement à l'approche des échéances électorales" envoyée le mois dernier et dévoilée par Le Parisien. Les ministres devront notamment s'abstenir de tout déplacement officiel "sauf cas particulier" pour lequel il faudra demander l'autorisation.

Alors qu'un certain nombre d'entre eux sont candidats, comme Eric Dupond-Moretti dans les Hauts-de-France, Gérald Darmanin dans le Nord ou Marlène Schiappa à Paris, aucun moyen public ne devra être engagé au bénéfice de leur campagne. Les voitures du gouvernement ne doivent par exemple pas utilisées dans ce cadre et aucun mail pour organiser un événement de mobilisation ne doit être envoyé depuis les ministères. "Si je dois épauler mon ministre dans ses activités de candidat, je pose un jour de congé", explique un conseiller dans les colonnes du Parisien. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.