Pour Ménard, Philippot est "pire que le pire des gauchistes"

Pour Ménard, Philippot est "pire que le pire des gauchistes"
Robert Ménard (à gauche) et Florian Philippot (photomontage).

Orange avec AFP, publié le mardi 05 septembre 2017 à 17h57

POLITIQUE. Le maire de Béziers n'a pas vraiment apprécié le soutien du numéro 2 du FN au forain Marcel Campion qui veut "bloquer" le pays le 12 septembre à l'occasion de la manifestation organisée par la CGT contre la réforme du Code du travail.

Rien ne va plus entre Florian Philippot et Robert Ménard.

Fin août, le vice-président du Front national dénonçait la "vision rabougrie" du maire de Béziers, alors que ce dernier remettait en cause le leadership de Marine Le Pen. Mardi 5 septembre, l'élu de l'Hérault a remis de l'huile sur le feu.

Le co-fondateur de Reporters sans frontières n'a pas apprécié le soutien de Florian Philippot au forain Marcel Campion, relève Le Lab d'Europe 1. "Voilà qui a un peu plus de panache que les syndicats trouillards et muets ! La loi Travail XXL mérite un tel blocage", a tweeté le frontiste lundi soir, alors que le célèbre forain appelle à manifester contre la réforme du Code du travail avec "les syndicats et les 'insoumis', les bonnets rouges et les blacks blocs, les agriculteurs faillis et les anarchistes".



Pour Robert Ménard, le numéro 2 du FN est ainsi "pire que le pire des gauchistes".



Une critique qui ne semble pas blesser Florian Philippot, selon Le Lab. "Il est pour la loi Travail, il l'a dit sur Twitter. Moi non. Voilà", a-t-il déclaré au site d'information.
Avant de poursuivre : "J'ajoute que j'ignorais que les forains et Marcel Campion étaient d'affreux gauchistes."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU