Pour Laurent Berger, la réforme des retraites sera "socialement explosive"

Pour Laurent Berger, la réforme des retraites sera "socialement explosive" ©Panoramic

publié le mercredi 30 juin 2021 à 10h22

Alors qu'Emmanuel Macron souhaite accélérer la réforme des retraites, et la mettre en place dès l'année prochaine, les syndicats protestent. Le dossier sera explosif, a assuré sur franceinfo le patron de la CFDT.

"Le faire cet automne, et parce que ce serait la seule voix de passage, c'est politiquement totalement dingue, et socialement ce sera explosif." Les propos, clairs, sont ceux de Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT.

Invité de franceinfo, mercredi 30 juin, il a réagi à la réforme des retraites, que l'exécutif souhaite accélérer, avec donc en ligne de mire l'automne prochain. "Qui peut imaginer, alors qu'on n'est pas tout à fait sortis de la crise sanitaire, qu'on a encore un variant qui plane au-dessus de nos têtes, alors qu'on se relève d'une année et demie, de fatigue très profonde, particulièrement dans le monde du travail, et particulièrement pour ces travailleurs de deuxième ligne qui seraient très impactés par un relèvement de l'âge de la retraite, qui peut imaginer que cela passe ?", a-t-il détaillé en plateau.
[EMBED url="

"]


Des actions syndicales à venir

"Ça ne passera pas comme ça, c'est impossible, à l'automne", a rajouté Laurent Berger, adressant un message direct au gouvernement. Il n'a toutefois pas souhaité communiquer sur les actions syndicales à venir. "Annoncer comment on réagira sur une mesure qui n'est pas annoncée comme étant mise en oeuvre, c'est déjà perdre un peu de sa puissance." Néanmoins, le changement d'âge de départ à la retraite - qui passerait à 64 ans au lieu de 62 ans selon les Échos - ne restera pas sans réponse. "Ce qui est sûr, c'est que la CFDT elle est opposée au relèvement simple et brutal de l'âge de départ à la retraite", a-t-il assuré. Et d'asséner sans détour : "Ce n'est pas une réforme des retraites qui est proposé, c'est une mesure budgétaire brutale et injuste".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.