Pour éviter les fuites, Macron fait signer une clause de confidentialité à ses proches collaborateurs

Pour éviter les fuites, Macron fait signer une clause de confidentialité à ses proches collaborateurs
Emmanuel Macron sur le perron de l'Élysée, le 31 octobre 2017

Orange avec AFP, publié le samedi 04 novembre 2017 à 14h50

Le quinquennat de François Hollande a fait l'objet de nombreuses révélations ces derniers mois, notamment avec la publication de livres par deux de ses anciens conseillers. Emmanuel Macron, lui, ne veut pas connaître le même sort.

C'est pourquoi il a fait signer une clause de confidentialité à ses collaborateurs, selon une information du Parisien.

Motus et bouche cousue. L'Élysée veut à tout prix éviter les fuites. La garde rapprochée d'Emmanuel Macron a pour ordre de garder le silence et de ne rien divulguer des coulisses de la présidence. Certains collaborateurs ont même du parapher une clause de confidentialité, révèle Le Parisien samedi 4 novembre. C'est le cas de Soazig de La Moissonnière, l'une des quatre photographes du président, qui avait signé en juin dernier le portrait officiel du chef de l'État accroché dans toutes les mairies.



"Chez Macron, il y a la conviction que la fabrique du pouvoir ne peut pas se montrer", a expliqué l'entourage du président au Parisien. Le locataire actuel de l'Élysée n'est d'ailleurs pas ravi de la manière dont a gérée la communication sous son prédécesseur. Pour lui, le mandat de Hollande était une "présidence bavarde".

LES EX-CONSEILLERS DE HOLLANDE SE LÂCHENT

Cette semaine, pas moins de deux ouvrages racontant l'envers du décor sous la présidence de François Hollande ont été publiés. L'un est signé Vincent Feltesse, ex-conseiller politique du chef de l'État, et l'autre a été écrit par Gaspard Gantzer, ancien chef de la communication de l'Élysée. Dans ces récits, François Hollande est décrit comme un "fataliste", qui a été incapable d'anticiper l'ascension d'Emmanuel Macron. L'un des ouvrages raconte également que le président d'alors avait refusé de nommer Macron à Matignon.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU