Pour Arnaud Montebourg, Emmanuel Macron est un "surfeur qui prend toutes les vagues"

Pour Arnaud Montebourg, Emmanuel Macron est un "surfeur qui prend toutes les vagues"
Arnaud Montebourg, en 2017, à Grenoble

, publié le dimanche 22 novembre 2020 à 12h40

L'ex-ministre aujourd'hui entrepreneur a une nouvelle fois critiqué les choix du chef de l'Etat, qu'il qualifie de "girouette". Il a par ailleurs répété sa volonté "d'engagement" dans l'élection présidentielle de 2022, basée sur une ligne protectionniste assumée, consistant à "faire passer la France avant l'Europe".

L'ancien avocat Arnaud Montebourg, désormais entrepreneur, a éreinté dimanche 22 novembre Emmanuel Macron, qui est selon lui le seul candidat à "pouvoir faire gagner Marine Le Pen" en 2022. "Monsieur Macron s'est coupé de tout un tas de gens et plus personne ne viendra le secourir face à Madame le Pen", a t-il déclaré dimanche 22 novembre sur le plateau du "Grand rendez-vous" Europe 1-Cews-Les Echos, déplorant le "mépris de class" du chef de l'Etat.


Arnaud Montebourg a décrit le président de la République en girouette, "un libéral californien, un surfeur, qui prend toutes les vagues, les vertes, les rouges, les bleues", se présentant en contrepoint comme un homme de conviction.

Interrogé sur ce qui pourrait être une feuille de route présidentielle, il a énuméré : "Réformer la République, réformer le capitalisme (...), reconstruire écologiquement l'industrie et l'agriculture, démanteler l'islamisme dans notre pays, et faire passer la France avant l'Europe".

S'il "cherche le chemin de (son) engagement" et ne sait "pas comment encore" il veut participer à la campagne pour l'élection présidentielle de 2022, Arnaud Montebourg estime que "l'objectif de la République, c'est de battre Emmanuel Macron (au premier tour) pour éviter que Madame Le Pen ne l'emporte au deuxième tour."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.