Pour Alstom, dernière ligne droite avant le rachat par Siemens

Pour Alstom, dernière ligne droite avant le rachat par Siemens
Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, visite une usine d'Alstom, à Belfort, le 26 octobre.

Libération, publié le mercredi 16 mai 2018 à 16h59

A quelques mois de son rachat contesté par l'allemand Siemens, Alstom voit la vie en rose. Le PDG du groupe de matériel ferroviaire français, qui pilotera le nouvel ensemble Siemens-Alstom, Henri Poupart-Lafarge, a encore défendu avec enthousiasme, ce mercredi, le bien-fondé de ce «mariage» annoncé fin septembre, qui de son propre aveu «peut paraître paradoxal». «Nous avons du succès, Siemens aussi, le marché du ferroviaire se porte très bien, alors pourquoi œuvrer à ce regroupement avec tous les efforts que cela demande ?» a fait mine de s'interroger Henri Poupart-Lafarge, à l'issue de la présentation des résultats annuels d'Alstom. La dernière en tant qu'entreprise indépendante majoritairement détenue par capitaux français... Réponse sans surprise : «C'est

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.