Popularité : Emmanuel Macron renoue avec son niveau le plus bas

Popularité : Emmanuel Macron renoue avec son niveau le plus bas
Emmanuel MAcron à Quimper le 21 juin 2018.

Orange avec AFP, publié le dimanche 24 juin 2018 à 10h39

Les sondés évoquent une "sorte de déconnexion" du président.

En perdant un point dans les sondages, Emmanuel Macron a retrouvé sa cote de popularité la plus basse depuis le début de son quinquennat, à 40% de "satisfaits" (contre 41% en mai), selon un sondage Ifop paru dimanche 24 juin dans le Journal du Dimanche. La cote d'Emmanuel Macron retrouve le niveau atteint en août 2017 (40% de satisfaits).

Elle était à son sommet il y a un an, en juin 2017, avec 64% de satisfaits.


En juin, 58% des personnes interrogées se sont dites "mécontentes" du président de la République contre 57% en mai. 2% ne se prononcent pas. Les polémiques sur le "pognon de dingue", le collégien recadré ou la piscine de Brégançon "n'ont pas d'impact direct, estime le directeur général adjoint de l'Ifop, Frédéric Dabi, cité par le JDD. Mais elles renforcent le sentiment d'une sorte de mépris social de la part du président. De même les sondés évoquent-ils une politique favorable aux plus aisés et à l'élite, et la casse des services publics. Il y a le sentiment d'une déconnexion du chef de l'État."

La cote du Premier ministre s'effrite de 45% de satisfaits en mai à 42% en juin (-3), tandis que 54% des personnes interrogées se disent "mécontentes" en juin (+4) contre 50% en mai. La cote d'Edouard Philippe avait atteint ses plus hauts niveaux en juin 2017 (64% de satisfaits) et en juillet de la même année (56%). Elle est à son plus bas niveau en juin 2018 depuis sa prise de fonction, avec 42% de satisfaits et 54% de mécontents.

Sondage réalisé par internet et par téléphone du 15 au 23 juin 2018 auprès d'un échantillon de 1.963 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU