Politique : le blues des militants du PS

Politique : le blues des militants du PS©PHILIPPE LOPEZ / AFP
A lire aussi

franceinfo, publié le vendredi 26 janvier 2018 à 18h52

Grand soleil à Toulouse (Haute-Garonne). Pourtant, dans ce bastion socialiste, l'horizon s'est obscurci ces dernières années. Sous l'oeil de Jean Jaurès, une centaine de militants assistent au conseil fédéral. La plupart sont engagés depuis toujours, comme Suzy, encartée depuis 25 ans. "Je suis un ectoplasme, donc je milite pour un parti qui n'existe plus", ironise-t-elle. À l'ordre du jour, l'échéance capitale pour le parti : le congrès, en avril. Et les militants réclament un changement en profondeur. Les plus jeunes ont une idée très précise du profil du futur premier secrétaire.

Jamais aussi dubitatifs

Bernard a 30 ans de militantisme derrière lui, pourtant, il n'a jamais été aussi dubitatif qu'aujourd'hui. L'élection du premier secrétaire est donc un enjeu…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - Politique : le blues des militants du PS
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]