Politique

Politique : enquête ouverte pour fraude fiscale et blanchiment contre un député LFI

© Ait Adjedjou Karim/ABACA - Le député Carlos Martens Bilongo (LFI) est suspecté de fraude fiscale par Bercy.

Le député La France Insoumise (LFI) Carlos Martens Bilongo est visé par une enquête pour fraude fiscale et blanchiment, selon une information de BFMTV. Il aurait notamment dissimulé un peu moins de 200.000 euros.

C’est Tracfin, la cellule anti-blanchiment de Bercy, qui aurait repéré des anomalies, entre 2018 et 2022. Suspicion de fraude fiscale, blanchiment de fraude fiscale, abus de biens sociaux et manquement aux obligations de déclaration auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Pontoise (Val-d’Oise), mi-avril, rapporte BFMTV.

Tracfin a été interpellé par des flux bancaires paraissant irréguliers, sans liens avec les déclarations de l’élue auprès des impôts et de la HATVP. Carlos Martens Bilongo aurait notamment reçu des virements sur ses comptes bancaires, dont une partie en espèces, issus de la rémunération de la part de ses sociétés. Le député LFI avait pourtant déclaré ne rien toucher de la part de ses sociétés.

Une fraude de près de 200.000 euros

La cellule de renseignement de Bercy a également signalé à la justice que Carlos Martens Bilongo serait titulaire d’un compte non déclaré à l’étranger, apparemment dans un pays d’Europe de l’Est.

Une de ses sociétés aurait également minoré sa déclaration de chiffre d’affaires sur plusieurs années. Les premiers éléments de l’enquête rapportent que la somme dissimulée serait estimée à un peu moins de 200.000 euros.

Contacté par BFMTV, le député LFI s’est étonné de cette enquête à son encontre et a expliqué faire le point avec son comptable. De son côté, le parquet de Pontoise n’a pas voulu commenter cette affaire "à ce stade".

publié le 11 mai à 17h45, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux