Polémique sur son épouse journaliste : Jean-Michel Blanquer se défend

Polémique sur son épouse journaliste : Jean-Michel Blanquer se défend©CHRISTIAN HARTMANN / POOL / AFP

publié le lundi 24 janvier 2022 à 16h40

Le ministre de l'Education nationale a estimé que sa relation avec la journaliste Anna Cabana, critiquée pour avoir animé un débat sur ses vacances polémiques à Ibiza, relevait de la sphère privée.

C'est une polémique "poupée russe" à laquelle a été confronté le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer en janvier. Attaqué d'abord sur ses congés de fin d'année passés à Ibiza, au moment où les personnels scolaires attendaient la publication du nouveau protocole sanitaire, le ministre de l'Education a essuyé une deuxième lame. 


En cause l'animation par son épouse journaliste Anna Cabana d'un débat télévisé sur la chaîne i24news concernant son séjour dans les Baléares.

Un débat mené sans préciser à l'antenne qu'elle était son épouse, alimentant les accusations de connivence entre journalistes et politiques.

Cela relève de "la vie personnelle" et "il n'y a rien de caché dans le fait qu'elle est mon épouse, tout le monde le sait", a répondu sobrement Jean-Michel Blanquer lors d'un déplacement à Tourcoing lundi 24 janvier, consacré à l'éducation aux médias. "J'anime une émission d'actualité. Cela aurait été surréaliste de ne pas parler de la crise politique du jour (...) Si je ne l'avais pas fait, on me l'aurait reproché", avait déjà réagi Mme Cabana la semaine passée dans Le Parisien

Jean-Michel Blanquer était en visite lundi à Tourcoing pour évoquer notamment avec des collégiens la nécessité de développer "l'esprit critique" et le "discernement" face à une "abondance d'information dont la qualité varie". À l'issue de sa visite du collège Pierre Mendès France de Tourcoing, accueillant deux classes spécialisées "médias", il a annoncé la "généralisation des web radios en France".

"À partir d'aujourd'hui, des appels d'offre vont être lancés, qui permettront aux collèges qui n'en ont pas d'avoir une web radio", a-t-il détaillé, afin de "contribuer à l'éducation aux médias et à l'information".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.