POINT DE VUE. Macron ou le mépris à l'égard des corps intermédiaires ?

POINT DE VUE. Macron ou le mépris à l'égard des corps intermédiaires ?©CHRISTIAN LIEWIG / POOL / REA / ABACA

franceinfo, publié le jeudi 24 mai 2018 à 15h50

Guy Groux, auteur de cet article, est directeur de recherche, associé au Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof). La version originale de cet article a été publiée sur le site Telos, dont franceinfo est partenaire.

Dans le monde politique, médiatique ou militant, un bruit court et se fait de plus en plus insistant. Le président Macron et plus largement l'exécutif ne tiendraient quasiment aucun compte des propositions que les partenaires sociaux font quant aux réformes en cours. L'exécutif consulte mais ne négocie pas. Il se donne des objectifs par rapport auxquels les partenaires sociaux ont peu ou pas de prises. Certains, issus de la gauche de la gauche ou d'ailleurs, vont même plus loin et accusent le pouvoir d'arrogance voire de mépris à l'égard des

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.