Plainte pour viol visant Nicolas Hulot : pourquoi les révélations du magazine "Ebdo" sont critiquées

Plainte pour viol visant Nicolas Hulot : pourquoi les révélations du magazine "Ebdo" sont critiquées©FABRICE COFFRINI / AFP

franceinfo, publié le vendredi 09 février 2018 à 16h44

"Mes chers amis sur Twitter, lisez Ebdo demain. Faites-vous une idée sereine." Jeudi 8 février, l'un des auteurs de l'enquête qui a révélé l'existence d'une plainte pour viol déposée en 2008 contre Nicolas Hulot a invité les internautes à ne pas s'indigner avant d'avoir pris connaissance de son contenu. Car l'article du tout jeune hebdomadaire passe mal. Méthode, contenu, faits... Ses révélations ont suscité une polémique qui agite au-delà du cercle politico-médiatique. 

Alors que le magazine a trouvé sa place vendredi chez les marchands de journaux, franceinfo liste les éléments de l'enquête qui soulèvent des questions.    

Un débat sur les faits 

L'enquête d'Ebdo révèle qu'une femme a déposé plainte en 2008 contre Nicolas Hulot, concernant des faits qui…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
14 commentaires - Plainte pour viol visant Nicolas Hulot : pourquoi les révélations du magazine "Ebdo" sont critiquées
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]