Philippe Martinez, sur la CFDT : le gouvernement donne "l'impression qu'il y a un syndicat unique"

Philippe Martinez, sur la CFDT : le gouvernement donne "l'impression qu'il y a un syndicat unique"
Philippe Martinez, à Matignon, le 10 janvier 2020

, publié le dimanche 12 janvier 2020 à 19h43

Le secrétaire général de la CGT a déploré l'omniprésence du syndicat réformiste dans les discussions sur la réforme des retraites, alors que le recul provisoire de l'exécutif sur l'âge pivot a reçu un accueil favorable de la CFDT.

Au lendemain des annonces d'Edouard Philippe sur la réforme des retraites, Philippe Martinez a évoqué les contacts du gouvernement avec les organisations syndicales au cours des derniers "rounds de négociation, dressant un constat plus que mitigé sur ses échanges avec l'exécutif. "Pour le gouvernement, on a l'impression qu'il y a un syndicat unique", a t-il déploré au sujet de la CFDT, ce dimanche 12 janvier, sur le plateau de BFM-TV.


Dans sa lettre aux organisations syndicales, Edouard Philippe s'est dit "disposé à retirer", sous conditions, l'âge pivot de 64 ans du projet de réforme,tout en conservant le principe d'âge d'équilibre.Si la CFDT s'est félicitée de l'annonce, les partisans du retrait ne désarment pas. "Aujourd'hui, il y a une majorité de syndicats qui sont pour le retrait de cette réforme. Une majorité représentant une majorité de salariés", fait-il valoir. L'intersyndicale opposée à la réforme des retraites du gouvernement a appelé ce samedi à une nouvelle journée interprofessionnelle de grèves et de manifestations, le 16 janvier prochain.

Philippe Martinez appelle l'exécutif à écouter la "majorité" des partenaires sociaux. "A l'Assemblée, c'est le premier groupe qui vote les lois ou c'est la majorité des députés qui votent les lois ? C'est bien la majorité! Pourquoi en matière sociale, on n'applique pas la même démocratie?", demande t-il.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.