Philippe Martinez est "bien souvent imbuvable", déplore Marine Le Pen

Philippe Martinez est "bien souvent imbuvable", déplore Marine Le Pen
La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen, le 11 décembre 2019, à Hénin-Beaumont.

, publié le mardi 14 janvier 2020 à 13h51

Invitée mardi de BFMTV, la présidente du Rassemblement national a multiplié les critiques contre le secrétaire général de la CGT.




Entre Marine Le Pen et Philippe Martinez, les relations sont loin d'être au beau fixe. Si tout comme le secrétaire général de la CGT, la présidente du Rassemblement national souhaite le retrait du projet de loi de réforme des retraites et soutient la mobilisation, elle n'est pas la bienvenue aux manifestations.

"Les solutions des gens qui sont racistes ne sont pas les bienvenues dans les mouvements sociaux", avait insisté M. Martinez à l'occasion de la première manifestation du 5 décembre.

Invitée de BFMTV mardi 14 janvier, la patronne du RN lui a rendu la pareille, et a multiplié les critiques à son encontre. "On a toutes les raisons de détester la CGT et M. Martinez", a-t-elle estimé. "M. Martinez se rend bien souvent imbuvable. Il est absolument sectaire, odieux. Il refuse le processus démocratique", a souligné la députée du Pas-de-Calais.

La contestation "aujourd'hui ce n'est pas seulement les cheminots de la CGT", a-t-elle insisté. "Cela fait 13 mois que la France est à feu et à sang. Il y a un an c'était les 'gilets jaunes'", a-t-elle dit en dénonçant "le cynisme" et "l'amateurisme" du gouvernement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.