Pétition pour le climat : François de Rugy "agréablement surpris"

Pétition pour le climat : François de Rugy "agréablement surpris"
François de Rugy quittant l'Élysée, le 19 décembre 2018.

, publié le mercredi 26 décembre 2018 à 07h00

La pétition en ligne pour soutenir un recours en justice contre l'État français pour inaction climatique, lancée par quatre ONG, avait recueilli plus de 1,6 million de signatures au soir du 23 décembre.

Du jamais vu en France ! La pétition en faveur d'une action en justice contre l'Etat dont le texte est disponible sur le site laffairedusiecle.net, dépassait dimanche vers 20h30 les 1,62 million de soutiens et vise 2 millions.

Une mobilisation sans précédent qui fait réagir le ministre de la Transition écologique, François de Rugy.

"J'ai été agréablement surpris. Je suis heureux que les citoyens s'expriment pour lutter contre le dérèglement climatique. Il faut faire entendre la voix du climat. Sur ce sujet, le pire ennemi, c'est l'inertie", commente-t-il dans Le Parisien.



Une "réplique" aux "gilets jaunes" ?

Le ministre de la Transition écologique estime même qu'il aurait pu signer la pétition si celle-ci n'avait pas pour but d'attaquer l'État. "Ce n'est pas dans un tribunal qu'on va faire baisser les émissions de gaz à effet de serre", souligne-t-il.

François de Rugy va d'ailleurs plus loin et glisse "que le succès de cette pétition pour le climat est peut-être aussi une réplique aux mouvements des "Gilets jaunes" qui parlent parfois de l'écologie comme d'un problème".



"Aucun d'entre nous ne s'attendait à un tel succès et aussi rapidement", se félicite de son côté la directrice d'Oxfam France, Cécile Duflot. Cette mobilisation montre que "les questions liées au réchauffement climatique et à la biodiversité sont au centre des préoccupations" des citoyens, affirme la présidente de la FNH, Audrey Pulvar.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.