Petites phrases et confidences... Emmanuel Macron recadre ses ministres

Petites phrases et confidences... Emmanuel Macron recadre ses ministres
Emmanuel Macron le 5 octobre 2017.

Orange avec AFP, publié le mercredi 08 novembre 2017 à 08h10

POLITIQUE. Selon Le Figaro, lors du Conseil des ministres du 7 novembre, le président a mis en garde les membres du gouvernement contre les petites phrases et piques qu'il a pu lire dans la presse ces derniers jours.

Il aurait appelé à préserver la "cohésion de groupe".

Mardi 7 novembre, le Conseil des ministres a été particulièrement long, et à sa sortie, les ministres affichaient des "mines grises" et "tendues", selon Le Figaro. Et pour cause : les membres du gouvernement d'Édouard Philippe se seraient fait remonter les bretelles par Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron n'aurait pas du tout apprécié l'article du Parisien, publié la veille, intitulé "Rumeurs et châtiments", à propos du remaniement ministériel à venir après l'élection du porte-parole du gouvernement Christophe Castaner à la tête de la République en marche. Le chef de l'État se serait agacé des petites phrases attribuées à ses proches : le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb serait surnommé "son altesse sénilissime". Brune Poirson (secrétaire d'État à l'Écologie), Jacques Mézard (ministre de la Cohésion des territoires), Bruno Le Maire (ministre de l'Économie) ou encore Stéphane Travert (ministre de l'Agriculture) en prenaient aussi pour leur grade.

"Je ne cautionne en rien ces propos", aurait lancé Emmanuel Macron, martelant qu'il ne voulait pas que cet épisode se reproduise. Il a souligné qu'une "cohésion de groupe" s'était formée au sein du gouvernement et qu'il convenait de ne pas retomber dans les "travers" des quinquennats précédents.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.