Perquisition LFI : Jean-Luc Mélenchon condamné à 3 mois de prison avec sursis

Perquisition LFI : Jean-Luc Mélenchon condamné à 3 mois de prison avec sursis
mélenchon

, publié le lundi 09 décembre 2019 à 10h26

Le leader de la France insoumise a été condamné à 3 mois de prison avec sursis pour rébellion et provocation lors de la perquisition au siège de son parti en octobre 2018.


Plus d'un an après la perquisition agitée au siège de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon a été condamné ce lundi à trois mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Bobigny pour rébellion et provocation. Il devra également s'acquitter d'une amende de 8.000 euros. Le député Bastien Lachaud, l'eurodéputé Manuel Bompard, le président de l'association "'l'Ere du peuple" Bernard Pignerol et l'attaché du presse du mouvement sont quant à eux condamnés à des amendes entre 2.000 et 7.000 euros. Le député Alexis Corbière, lui, est le seul à avoir été relaxé. 


A la sortie du tribunal, Jean-Luc Mélenchon a dénoncé "un jugement politique", et "un feuilleton judiciaire inventé par Nicole Belloubet et Emmanuel Macron". "Je porte ma condamnation pour rébellion comme une décoration", écrit-il dans un tweet. 


Vos réactions doivent respecter nos CGU.