Penelopegate : "Je la défendrai, je l'aime" affirme François Fillon

Penelopegate : "Je la défendrai, je l'aime" affirme François Fillon
A lire aussi

L'EXPRESS, publié le jeudi 26 janvier 2017 à 21h49

Bousculé par la polémique autour du travail d'attachée parlementaire de son épouse, l'ancien Premier ministre a décidé de porter plainte contre "les journaux" qui accuseraient sa femme d'avoir bénéficié d'un emploi fictif. Il aura fallu attendre 48 heures. Frappé de plein fouet par des soupçons d'emploi fictif pesant sur son épouse, François Fillon s'est exprimé ce jeudi soir au journal de TF1. Après avoir exprimé son "dégoût" devant la polémique déclenchée mardi, l'ancien Premier ministre a affirmé avoir "le cuir épais", et a confirmé que son épouse a travaillé auprès de lui en tant qu'attachée parlementaire. "Je le dis ce soir, je la défendrai, je l'aime", a-t-il ajouté.



Dont acte: le vainqueur de la primaire à droite a annoncé qu'il porterait plainte contre "les journaux" qui accuseraient sa femme d'avoir bénéficié d'un "emploi fictif". Ce qui lui permet de ne pas viser directement le journal responsable des premières révélations du scandale, Le Canard enchaîné.

 
190 commentaires - Penelopegate : "Je la défendrai, je l'aime" affirme François Fillon
  • On veut bien croire qu'il l'aime; la preuve il l'a payé, largement, plusieurs années "à ne pas faire grand chose en tant qu assistant parlementaire". Si ce n'est pas une preuve d' amour (moitié: sa femme; moitié: l'argent).

  • Je l'aime : quelle défense !! quel aveu!! ce sont des faits réels dont nous avons besoin et non pas l’étalage de sentiments aussi beaux soient ils!!. ce n'est pas elle qui doit être attaquée mais ce bien-pensant François !!

  • Sortez les mouchoirs.
    Nous deux, voici et gala vont se régaler.
    Sinon, il s'agit quand même d'un garçon qui souhaite accéder à la fonction présidentielle.
    Alors, ce numéro pathétique et émouvant plein de romantisme ne va pas nous distraire.
    Si le doute plane, et il plane lourdement, sur ce dossier, je n'ai aucunement l'intention de confier les clefs du royaume à un faux chevalier blanc qui detournerait l'argent du citoyens-contribuables-électeurs au profit du bien être de sa tendre et charmante châtelaine .
    Et je ne suis pas le seul ...

  • Qu'il l'aime on s'en fout !c'est lui qu'il doit défendre pas son épouse,c'est lui qui a organisé cet escroquerie,pas son épouse.alors lui faire confiance sûrement pas autant faire confiance à un serpent à sonnette et quand à voté pour lui,sûrement pas. ça sera la première fois que je voterais pour un candidat qui n'est pas de droite.

  • Défense qui ressemble à Cahuzac les yeux dans les yeux, on connait la suite...
    Se beurrer la tartine avec de l’argent public comme le dit Le Canard qui dit avoir encore des billes, tout cela est inadmissible. Mme n’a jamais été vue à l’assemblée entendait-on hier soir sur plusieurs TV, une enquête pour détournement de fonds publics et abus de bien sociaux vient d’être lancée par le Parquet Financier, laissons la justice agir et faire son travail. Je ne voterais pas Fillon car ses sommes sont trop importantes vu le salaire moyen d’un attaché de l’ordre de 1500 euros, madame était payée 3 ou 4 fois plus..

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]