Penelope Fillon : "perquisition" à l'Assemblée nationale

Penelope Fillon : "perquisition" à l'Assemblée nationale
Penelope et François Fillon le 29 janvier 2017 durant un meeting du candidat Les Républicains à Paris.

Orange avec AFP, publié le mardi 31 janvier 2017 à 12h47

"PENELOPEGATE" - Des enquêteurs se sont rendus à l'Assemblée nationale, pour se faire remettre des documents sur les accusations visant Penelope Fillon.


Des enquêteurs se trouvaient, mardi 31 janvier à la mi-journée, dans l'enceinte de l'Assemblée nationale pour se faire remettre des documents dans l'enquête sur des soupçons d'emplois fictifs de Penelope Fillon, selon des de sources concordantes. Selon France Inter, les enquêteurs étaient notamment à la recherche des contrats de travail de Penelope Fillon.

"LE GROUPE FAIT BLOC AUTOUR DE FRANÇOIS FILLON"

Le chef de file des députés Les Républicains (LR) Christian Jacob, a déclaré en conférence de presse avoir été informé dans la matinée d'une "perquisition" par le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone.

Plusieurs sources parlementaires ont évoqué une perquisition "en cours" au bureau de l'ancien Premier ministre. D'autres sources, proches de l'enquête, évoquaient plutôt une remise de documents. "Le groupe fait bloc autour de François Fillon. Il a le soutien unanime des députés", a ajouté Christian Jacob.

Ce nouvel épisode de l'enquête intervient au lendemain de l'audition de François et Penelope Fillon séparément à Versailles dans les locaux du Groupe d'intervention régional (GIR) par les policiers de l'office central de lutte contre la corruption et les infractions financières. Le candidat de la droite pour la prochaine élection présidentielle est soupçonné d'avoir employé son épouse comme attachée parlementaire alors que, selon une enquête du Canard enchaîné, elle n'aurait pas vraiment exercé ces fonctions.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU