Peine de mort : Eric Zemmour "ne pense pas qu'on ait bien fait" de l'abolir

Peine de mort : Eric Zemmour "ne pense pas qu'on ait bien fait" de l'abolir
Eric Zemmour, le 22 avril 2021.

publié le mercredi 15 septembre 2021 à 11h40

Le polémiste se déclare "philosophiquement favorable" à la peine de mort. 

Alors que la France célébrera samedi 18 novembre le 40e anniversaire de l'abolition de la peine de mort, Eric Zemmour s'est déclaré "philosophiquement favorable" à la peine capitale. Interrogé mercredi 15 septembre sur BFMTV-RMC, le polémiste a ainsi expliqué : "Je ne pense pas qu'on ait bien fait d'abolir la peine de mort.

Philosophiquement, j'y suis favorable".



Selon l'écrivain, dont le livre "La France n'a pas dit son dernier mot" sort jeudi, sa position n'est pas isolée. "Une majorité de Français est favorable à la peine de mort encore aujourd'hui", a-t-il estimé. "Quand on va exécuter les terroristes du Bataclan en Syrie, on la rétablit d'une certaine façon, on le fait sans le dire", a-t-il argumenté.

Si Eric Zemmour venait à se présenter à la prochaine élection présidentielle, le rétablissement de la peine capitale pourrait-il intégrer son programme ? "Ce n'est pas quelque chose qu'on va faire tout de suite. Il y a d'autres priorités", a indiqué le polémiste. 

Si aujourd'hui l'écrivain n'est pas officiellement candidat à l'Elysée, il joue déjà les trouble-fêtes. Selon plusieurs sondages, il est crédité de 8 et 10% des intentions de vote, puisées pour beaucoup dans le socle électoral de Marine Le Pen.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.