France: remontée dans les sondages de la candidate de droite, Valérie Pécresse

France: remontée dans les sondages de la candidate de droite, Valérie Pécresse
Valérie Pécresse, candidate LR à la présidentielle, et Eric Ciotti, le 6 décembre 2021 à Saint-Martin-Vésubie

publié le mardi 07 décembre 2021 à 20h18

La candidate du parti conservateur Les Républicains, Valérie Pécresse, est fortement remontée dans deux sondages pour l'élection présidentielle française d'avril 2022, se hissant à 20% des intentions de vote au premier tour, juste derrière le président sortant Emmanuel Macron, selon le dernier publié mardi, un sondage Elabe pour la chaîne BFMTV et le magazine L'Express.

Cette enquête a été réalisée après la victoire samedi de Mme Pécresse à la primaire du parti de droite et les meetings de deux autres prétendants à la présidence, le polémiste d'extrême droite Éric Zemmour et le leader du parti de la gauche radicale La France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, dimanche.

Valérie Pécresse, la présidente de la région parisienne, profite de l'effet "primaire" en gagnant 11 points par rapport à la précédente étude d'Elabe réalisée les 23 et 24 novembre. Emmanuel Macron est pour sa part crédité de 23% d'intentions de vote, en baisse de deux points.

Au premier tour, tous deux devancent largement la candidate du Rassemblement National (extrême droite) Marine Le Pen à 15% (-5) et Éric Zemmour, à 14% (+1). Les principaux candidats de gauche sont tous en repli d'un point et en-dessous des 10%.

Un précédent sondage d'Ifop-Fiducial pour la chaîne LCI et le quotidien Le Figaro diffusé lundi faisait déjà état de cette percée de la candidate LR: avec 25% d'intentions de vote, Emmanuel Macron - qui ne s'est pas encore déclaré candidat - devançait largement ses challengers mais Mme Pécresse faisait jeu égal avec Marine Le Pen (RN), avec pour chacune d'entre elles, 17% des intentions. Elle dope ainsi ses scores par rapport aux sondages réalisés en novembre (+3) et octobre (+7).

Éric Zemmour arrivait en quatrième position avec 13%. A gauche, aucun candidat ne franchissait non plus la barre des 10%.

Enfin doté d'une candidate à la présidentielle, LR a entamé le ménage dans ses rangs, notamment pour écarter les voix discordantes sur Éric Zemmour. Le député Guillaume Peltier, l'un des huit vice-présidents du parti, a été démis mardi de ses fonctions de vice-président après un tweet laudateur envers le candidat d'extrême droite.

Les intentions de vote ne constituent pas une prévision du résultat du scrutin. Elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage. 

Le sondage Elabe a été réalisé sur internet les 6 et 7 décembre 2021, auprès d'un échantillon de 1.474 personnes représentatif des résidents de France métropolitaine âgés de 18 ans et plus, dont 1.354 inscrits sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur comprise entre 1,2 et 3,1 points de pourcentage.

Celui d'Ifop/Fiducial s'est tenu par questionnaire auto-administré en ligne du 4 au 6 décembre 2021, auprès d'un échantillon de 1.341 personnes inscrites sur les listes électorales. Marge d'erreur de 1,2 à 2,7 points

Vos réactions doivent respecter nos CGU.