Pécresse mettra "toute son énergie" à empêcher un duel Le Pen-Macron en 2022

Pécresse mettra "toute son énergie" à empêcher un duel Le Pen-Macron en 2022
La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse à Juvisy-sur-Orge (Essonne) le 29 avril 2021

publié le mercredi 12 mai 2021 à 20h48

La présidente ex-LR de l'Ile-de-France Valérie Pécresse a promis de mettre "toute (son) energie" pour empêcher un duel Macron-Le Pen en 2022, en répétant qu'elle "quitterait la politique" si elle échouait aux régionales de juin.

"Je veux sortir la France de cet étau Marine Le Pen-Emmanuel Macron dont personne ne veut. Je mettrai toute mon énergie pour que ce duel n'ait pas lieu", a-t-elle affirmé au Point publié mercredi.

"Cela passe par la reconstruction d'une grande force politique de la droite et du centre" et "j'apporterai toutes mes forces à cette +dream team+ de droite que nous devons faire émerger pour éviter un remake du second tour de la présidentielle de mai 2017", a-t-elle ajouté.

Evacuant la question de son éventuelle candidature à la présidentielle, elle a souhaité "que la droite porte un certain nombre de sujets dans les prochains mois (...) : immigration, intégration, banlieue, mais aussi éducation, écologie et progrès".

"Notre nation se déchire, elle se fissure. Nous avons perdu l'envie de vivre ensemble, d'avoir un destin collectif, un ciment commun, parce que nous avons perdu notre fierté française", a affirmé la présidente de la région.

Pour les banlieues, Mme Pécresse a plaidé une "stratégie de peuplement" avec "un plan sur dix ans pour casser les ghettos", en fixant pour règle de n'avoir "pas plus de 30% de logements sociaux dans un quartier".

Sur l'immigration elle a répété qu'il existe, selon elle, "un lien indéniable entre terrorisme, immigration incontrôlée et intégration ratée" et plaidé pour réviser la directive européenne "retour" sur les expulsions. Il faut aussi "instaurer une procédure d'asile à la frontière pour pouvoir renvoyer les clandestins dans leurs pays d'origine", a-t-elle affirmé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.