Patrimoine : Nicolas Hulot a-t-il sous-évalué le prix de sa villa en Corse ?

Patrimoine : Nicolas Hulot a-t-il sous-évalué le prix de sa villa en Corse ?
Nicolas Hulot le 31 janvier 2018 à Paris.
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 01 février 2018 à 20h10

Selon Le Point, la maison en Corse du ministre de la Transition écologique était évaluée entre 2 et 5 millions d'euros lors de sa mise en vente à l'été 2016. Or, dans sa déclaration de patrimoine publiée en décembre dernier, l'écologiste a estimé son montant à un peu plus d'un million d'euros.

La déclaration de patrimoine de Nicolas Hulot fait à nouveau parler. Après ses neuf véhicules motorisés, c'est la villa corse du ministre de la Transition écologique qui est au cœur du débat. Selon les informations publiées sur le site de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), cette maison 334 m² assortis de trois hectares, achetée en 1995 pour 52.750 euros, est évaluée à 1.050.000 euros.

Or Le Point révèle jeudi 1er février que lors de sa mise en vente à l'été 2016 auprès de la maison Sotheby's, elle était évaluée à 350 m² avec 150 m² de dépendances, pour un domaine mesuré au total à 3,5 hectares. À l'époque, l'agence immobilière de luxe espérait vendre la propriété pour 2 à 5 millions d'euros.



Comment expliquer une telle différence de prix ? "Le prix conseillé par l'agence était stratosphérique. J'ai fait procéder à une expertise qui a conclu à une valeur inférieure", a indiqué le ministre de la Transition écologique et solidaire au magazine.

Néanmoins, toujours selon Le Point, l'expertise aurait conclu en août 2016 que la surface ne dépassait pas 300 mètres carrés et le terrain 2,6 hectares. Soit moins que les surfaces indiquées dans la déclaration de patrimoine. "Un champ n'appartenant pas à Nicolas Hulot est imbriqué dans la propriété, ce qui explique sans doute ces différences de métrage", a affirmé Me Laffont, avocate du ministre.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU