Patrick Balkany transféré à la Pitié-Salpêtrière, Isabelle Balkany s'insurge

Patrick Balkany transféré à la Pitié-Salpêtrière, Isabelle Balkany s'insurge
Isabelle Balkany, le 11 décembre 2019, à Paris

, publié le lundi 30 décembre 2019 à 09h35

L'épouse de Patrick Balkany affirme que le maire de Levallois-Perret a été transporté dans une unité réservée aux détenus qui ne dispose pas, selon elle, des dispositifs médicaux adaptés.

Isabelle Balkany a donné des "nouvelles" de son mari Patrick Balkany ce dimanche 29 décembre, s'indignant au passage des conditions de transfert du maire de Levallois-Perret dans une unité spécialisée de l'hôpital de la Pitié-Salpétrière, à Paris. Incarcéré depuis trois mois et hospitalisé depuis le 12 décembre, l'édile de Levallois-Perret a été transporté dans un service hospitalier sécurisé, réservé aux détenus, rapportent plusieurs médias dont Le Parisien.


Ce transfert n'a pas été au gout d'Isabelle Balkany, qui dit que ce changement d'unité s'est fait "sans prévenir" les spécialistes qui suivaient l'état de santé de Patrick Balkany. "On (??) a pris la décision de le transférer (en fourgon et non en ambulance) à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, dans un service "sécurisé " "pénitentiaire", mais spécialistes", avance t-elle dans une publication relayée sur son compte Twitter.



Actuelle maire par intérim de Levallois-Perret, Isabelle Balkany a fait l'objet d'un réquisitoire sévère des juges lors de son procès en appel pour fraude fiscale. Quatre ans de prison dont deux avec sursis, une peine aménageable, ont été requis contre elle. Au nom de "l'exigence accrue de transparence dans la vie publique", a fortiori à l'égard d'élus, le parquet général a aussi demandé dix ans d'inéligibilité contre les prévenus et "l'exécution provisoire" de cette peine complémentaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.